Notes du passé: Les dernières activités du président Tsiranana

Publié le par Alain GYRE

Les dernières activités du président Tsiranana

15.04.2016

Notes du passé: Les dernières activités du président Tsiranana

2 avril 1972 : Parlant de sa politique de dialogue avec l’Afrique du Sud, le président de la République Philibert Tsiranana déclare à Nosy Be, où il passe le weekend pascal : « Cette politique est valable ; les sages d’Afrique l’ont reprise à leur compte. Je suis satisfait des premiers résultats de cette politique et je suis heureux de constater que les Nosybéens s’en félicitent eux aussi. »

. 5 avril : À Androhibe, ouverture sous la présidence du chef de l’État, du Colloque international sur les plantes médicinales de Madagascar et du bassin de l’océan Indien, auquel participent les sommités du monde médical de France, Madagascar, d’Afrique, etc.

. 8 avril : Le président dela République inaugure à Arivonimamo, la station terrienne « Philibert Tsiranana » de télécommunications par satellites. Cette station permet les communications télex, téléphoniques et télégraphiques avec le reste du monde et reçoit également les émissions de mondovision. Le même jour marque la fin du Grand derby cycliste 1972 qui se dispute sur un parcours de 1 000km. Résultats : 1er Jules Rafalimanana de l’équipe nationale A ; 2e Parmentier de La Réunion ; 3e Mihoatsy de Toliara.

. 9 avril : Au cours d’un match international de football qui réunit à Mahamasina plus de

25 000 spectateurs, l’équipe zambienne Kabwe Warrior bat celle de l’équipe malgache de Saint-Michel par 3 buts à 0. Le match compte pour les quarts de finale de la 8e Coupe d’Afrique des Clubs champions.

. 10 avril : À la suite de la déclaration du 30 mars du ministre Loda Abdou Lambert, secrétaire général du Parti social démocrate (PSD), le personnel cadre de la Banque nationale malgache présente collectivement sa démission. Le conseil d’administration de la banque adresse aux démissionnaires un communiqué pour les inviter à reprendre leur travail. Le communiqué rappelle la place de choix que tient la BNM dans l’effort de développement national.

. 11 avril : Le conseil de gouvernement entend une importante communication du secrétaire d’État aux domaines et à l’élevage sur la pêche crevettière à Madagascar. Il décide d’interdire à tous les bateaux congélateurs crevettiers à grande autonomie, d’opérer dans la zone Nord-ouest, entre Mahajanga et Antsiranana.

. 18 avril : Venu pour l’inauguration des Pêcheries de Nosy Be, Étienne Furtos, consul de Madagascar à Saint-Étienne et Lyon, quitte la Grande ile en promettant d’œuvrer pour la future implantation d’usines de machines à coudre et de bicyclettes à Madagascar. Le même jour, à la veille de leur départ définitif de Madagascar, l’ambassadeur de l’Inde et Mme Kessavan sont reçus par le doyen du corps diplomatique, en présence de plusieurs diplomates. Trois jours plus tard, en prenant officiellement congé du chef de l’État, il rend hommage à l’hospitalité des Malgaches.

Ce même 18 avril, Paul Sileny, secrétaire d’État aux domaines et à l’élevage, reçoit en audience Rockefeller Junior, en visite à Madagascar pour étudier la possibilité d’investir en matière d’élevage. Le milliardaire américain s’intéresse à la région de Morondava où il souhaite pouvoir faire du ranching.

. 19 avril : La dissolution de l’Association des étudiants en médecine et en pharmacie est décidée en conseil de ministres, les intéressés étant toujours en grève. Les étudiants de l’Université de Madagascar et les élèves de quelques établissements d’enseignement secondaire dont ceux des lycées d’Antananarivo, se mettent en grève à leur tour, cinq jours plus tard, le 24 avril.

. 22 avril : Philibert Tsiranana, président fondateur du parti au pouvoir, procède à l’ouverture de la grande kermesse annuelle du PSD à Antanimbarinan­driana.

. 23 avril : Lors d’un grand match de football comptant pour la qualification en vue des Jeux olympiques de Munich 1972, l’équipe nationale malgache est battue par son adversaire éthiopienne sur le stade de Mahamasina par 2 buts à 1.

. 25 avril : Un grand défilé d’étudiants et d’élèves du Secondaire et du Primaire en grève, a lieu dans les principales artères d’Antananarivo. Les grévistes arborent des pancartes et distribuent des tracts. Le lendemain, le ministre Laurent Botokeky donne deux importantes conférences, l’une très tôt, à la Place Goulette, à l’intention des journalistes et parents d’élèves, l’autre au stade d’Alarobia à l’intention du grand public et des contestataires. Le ministre Barthélémy Johasy, pour sa part, lance à la radio un appel à l’ordre.

. 27 avril : Arrivée à Ivato, pour la cérémonie de prestation de serment du président Tsiranana pour son troisième mandat, le 1er mai, d’Alfred Rajaonarivelo, Albert Rakoto-Ratsimamanga, Alfred Botralahy, Arthur Besy, Philibert Raondry et Blaise Rabetafika, ambassadeurs de Madagascar. Le même jour, le bureau politique du PSD lance un appel radiodiffusé aux grévistes pour les inviter à présenter au vice-président Clavin Tsiebo, la liste de leurs revendications et promet « d’envisager la possibilité de faire examiner celles-ci par le gouvernement ».

Pela Ravalitera

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Histoire, Notes du passé

Commenter cet article