Phénomène naturel – Une éclipse annulaire périlleuse

Publié le par Alain GYRE

Phénomène naturel – Une éclipse annulaire périlleuse

28.04.2016

Phénomène naturel – Une éclipse annulaire périlleuse

Le risque de la lésion de la rétine peut survenir pendant l’éclipse annulaire en septembre. La protection oculaire par un équipement adéquat est obligatoire.

Un évènement à la fois spectaculaire et périlleux. L’éclipse annulaire survenue la dernière fois en juin 2001 se reproduira à Madagascar ce 1er septembre. Cette fois-ci, les risques de la lésion de la rétine sont plus élevés pour ceux qui visionneront ce phénomène naturel, sans protection oculaire adéquate, selon l’explication du professeur Charles Ratsifaritana, physicien-astronome et président de l’association malgache pour la promotion de la science, hier. « Elle se tiendra au moment où le soleil tapera fort et où les rayons ultra-violets dégagés sont très dangereux. En 2001, le soleil n’était pas aussi puissant, car le phénomène s’est produit vers la fin de l’après-midi », ajoute ce scientifique.

Le phénomène se déplacera de l’Ouest vers l’Est, pendant trois longues heures, le 1er septembre et sera visible sur toute l’île. Le premier contact entre la lune et le soleil est prévu vers 10 heures du matin et le dernier vers le début de l’après-midi. « Le soleil ne sera pas couvert totalement, mais à 98% à peu près. Le moment où il sera le moins dangereux, c’est le moment où il sera couvert à 98%. Le reste du temps, c’est extrêmement dangereux de le visionner », précise le professeur Charles Ratsifaritana.

Une ophtalmologue explique que les rayons ultra-violets abiment la rétine. « Les gens qui vont observer ce phénomène sans lunettes, risquent d’avoir des lésions irréversibles. Leur acuité visuelle va baisser au risque de perdre totalement la vue », martèle-t-elle.

Lors du conseil de gouvernement du 26 avril à Mahazoarivo, il a été communiqué que pour pouvoir visualiser et apprécier cette éclipse, il faut des protections oculaires adéquates, comme les lunettes utilisées en 2001. Pour le moment, l’État n’a pas encore affirmé si ces équipements seraient distribués gratuitement ou s’ils seront mis en vente.

Miangaly Ralitera

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Revue de presse, Eclipse

Commenter cet article