Électricité – Les turbines de l’EDF attendues ce jour

Publié le par Alain GYRE

Électricité – Les turbines de l’EDF attendues ce jour

07.05.2016

Électricité – Les turbines de l’EDF attendues ce jour

Un colis exceptionnel est attendu ce jour à Ivato. Il s’agit de l’arrivée des deux turbines pour renforcer la production d’Ambohimanambola.

Transfert aérien d’importance. L’Antonov 124 – 100 transportant les deux turbines à combustibles de l’Électricité de France (EDF) devrait atterrir à Ivato Antananarivo ce jour. D’une puissance de 20 mégawatts chacune, elles renforceront la production de la centrale d’Ambohi­manambola, afin de pallier les problèmes d’électricité de la capitale.

« Deux turbines à combustion (TAC) de l’ancienne centrale de Port Ouest vont être acheminées, par morceaux, vers Madagascar, pour être réinstallées à Ambohima­nambola. Elles vont servir à renforcer et à sécuriser l’alimentation électrique d’une région aux besoins grandissants », indique l’EDF dans un communiqué publié le 21 avril.

En effet, ce matériel faisait office de moyen de secours pour sécuriser le système électrique réunionnais. « Ces turbines avaient permis à EDF d’alimenter les foyers réunionnais en électricité, lors des pics de consommation. Mais depuis la fermeture de la centrale du Port Ouest en 2013, cet alternateur n’a plus été utilisé », selon le site linfo.re.

Matériel performant

La démonte avait donc commencé depuis des mois, et son acheminement déjà entrepris vers fin avril, puisqu’une partie de la structure est acheminée par voie maritime. L’avion de transport Antonov a atterri à Gillot hier. L’appareil devrait atterrir, ce jour, avec les deux turbines à combustion de l’ancienne centrale de Port Ouest, avec un poids total avoisinant les 60 tonnes. « Il s’agit de matériel performant ayant peu servi, et dont tous les organes ont été contrôlés avant leur mise à disposition », mentionne EDF dans son communiqué. Le problème énergétique, surtout l’accès à l’électricité, reste un éternel problème dans la Grande île. Les coupures fréquentes, et le délestage quelle qu’en soit la forme, deviennent le lot quotidien des habitants de la capitale et de plusieurs villes malgaches.

Lova Rafidiarisoa

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Economie, Electricité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article