Expo-photo : Rijasolo nous ramène dans le Grand Sud à travers « Atsimo » !

Publié le par Alain GYRE

Expo-photo : Rijasolo nous ramène dans le Grand Sud à travers « Atsimo » !

Rédaction Midi Madagasikara3 mai 2016

Expo-photo : Rijasolo nous ramène dans le Grand Sud à travers « Atsimo » !

Ilakaka, Janvier 2014. in série « ATSIMO » de Rijasolo.

Il figure parmi les photographes les plus talentueux de sa génération. Du 5 au 30 mai, il expose ses œuvres, des images prises dans le Grand Sud à l’Is’art galerie Ampasanimalo.

Rijasolo nous revient avec « Atsimo », cette fois à l’Is’art galerie Ampasanimalo pour un peu moins d’un mois. « Le Sud de Madagascar… Depuis 2007, je me rends souvent dans le Sud de la Grande Ile. C’est quoi le Sud ? C’est où ? Ça commence où ? Est-ce un état d’esprit, une façon de penser, de vivre ? Est-ce un climat différent, des paysages différents ? Quelque chose me pousse à revenir régulièrement dans ce Grand Sud. C’est une envie, presque pulsionnelle ». Fasciné par cette partie de la Grande Ile, Rijasolo y est souvent revenu. « J’y ai toujours trouvé l’atmosphère pesante, le temps semble s’être arrêté. La très grande majorité de la population du Sud vit dans un équilibre précaire, coincée entre le rythme des traditions, des obligations, et un délaissement flagrant du pouvoir central d’Antananarivo. De vastes étendues de terres et de montagnes nues, arides et poussiéreuses sont cernées par les grandes villes d’Ihosy, Tuléar et Fort-Dauphin. J’aime le Sud. Je ne pense pas pouvoir prétendre connaître le Sud. Mais, je sais que j’aime son austérité et l’énergie de son espérance, la générosité de sa lumière, la douceur de ses matins comme l’âpreté de ses nuits. J’ai besoin de me retrouver là-bas et photographier. Je veux, par l’acte photographique, faire un portrait de ce grand Sud, si majestueux et si solitaire, proposer une carte sentimentale, intime, personnelle de cette région si loin de tout. C’est une région à réapprendre, mais dont l’avenir, contrôlé et décidé par des forces économiques et politiques obscures, lui échappe complètement », témoigne le photographe. Passionné, attiré, envoûté par cette région de Madagascar, il y a réalisé plusieurs clichés qui seront exposés dans les cimaises de l’Is’art galerie Ampasanimalo du 5 au 30 mai prochain. « Cette série n’est pas un photo-reportage ou un documentaire. Je me défais du discours journalistique. […] Ce seront juste des images, témoins de mes déambulations mais qui constitueront au final un document en soi, un regard porté sur l’état du Monde ». Pour découvrir « l’Atsimo », avec le regard de Rijasolo, rendez-vous donc à l’Is’art galerie Ampasanimalo à partir de ce vendredi.

Mahetsaka

http://www.midi-madagasikara.mg/

Publié dans Culture, Photographie, Rijasolo

Commenter cet article