Fort-Dauphin – En train de devenir un cimetière de bateaux

Publié le par Alain GYRE

Fort-Dauphin – En train de devenir un cimetière de bateaux

Fort-Dauphin – En train de devenir un cimetière de bateaux

Dépotoir, cimetière, décidément, notre pays est devenu une décharge de déchets. « Des bateaux échouent à Fort-Dauphin. D’après nos informations ce sont des échouages volontaires. Ce n’est pas la première fois qu’on voit des navires qui viennent mourir sur notre côte », annonce une source qui souhaite être sous couvert d’anonymat. « L’agence maritime et pluviale devrait se prononcer, mais comme l’agence est encore débordée par ses problèmes internes, l’on ne peut pas compte sur elle. Il faut pourtant prendre des mesures pour sauvegarder nos côtes et protéger notre environnement. La pêche fait vivre beaucoup de personnes dans la région. En outre, les bateaux de croisières commencent à s’intéresser Fort-Dauphin. Ces épaves ne feront que détruire et ternir l’image de la destination », se désole une autre source. Le pire dans cette histoire c’est que ces navires peuvent transporter des produits dangereux tant pour l’homme que pour l’environnement.

Dans un pays « normal », si un bateau a un accident et en cas de dommages environnementaux, les propriétaires doivent verser de l’argent pour les préjudices causés. Dans les « vrais » cimetières de bateaux, la réglementation environnementale et plus précisément la règlementation sur les déchets incitent fortement à ce que soient dépollués puis recyclés ces navires civils ou militaires, qu’ils soient en bois, en métaux ou en plastiques et composites.

A Madagascar, on regarde et on laisse faire tout simplement nos côtes pour devenir un cimetière de bateaux. Comme on est dans un pays où la corruption est reine, peut-être aussi que des personnes ont reçu de grosses sommes en catimini en échange de l’échouage de ces bateaux.

http://www.matin.mg/A

Publié dans Environnement

Commenter cet article