JIRAMA – Des vieux groupes d’EDF pour alléger le délestage !

Publié le par Alain GYRE

JIRAMA – Des vieux groupes d’EDF pour alléger le délestage !

JIRAMA – Des vieux groupes d’EDF pour alléger le délestage !

Les techniciens malgaches sont réputés par leur ingéniosité mais beaucoup restent sceptiques quant à l’efficacité des générateurs d’un autre âge qui seront utilisés pour résorber, une bonne fois pour toutes, le problème de délestage du pays !

Quelques vieux groupes électrogènes hors d’usage chez la société électricité de France ont été importés pour renforcer la lutte contre le délestage à Madagascar. L’avion cargo transportant ces tas de ferraille a atterri en fin de la semaine dernière à La Réunion. De source non officielle, ces générateurs seront surtout utilisés pour augmenter la quantité d’électricité dans la capitale et des communes périphériques à l’occasion de l’accueil du sommet de la francophonie. Reste à prouver si les techniciens malgaches seront à la hauteur pour mettre en marche ces antiquités qui auraient été récupérées à la casse de l’EDF. En effet, la « vieillesse » des groupes électrogènes compte parmi les principaux problèmes de la Jirama puisque la maintenance de ces générateurs devient de plus en plus difficile. En deuxième lieu, l’importation de ces antiquités contredit la promesse des dirigeants qui ont promis la vulgarisation de l’énergie verte par l’utilisation de l’éolienne et du solaire.

Priorité aux étrangers

S’il s’avère que ces matériels sont destinés à être utilisés à l’occasion du sommet de la francophonie, cela démontre, une fois de plus, que la priorité des dirigeants tourne vers la relation internationale et non pas pour le peuple malgache. En effet, pendant deux ans et demi au pouvoir, le régime Hvm n’a jamais pu apporter de réelle solution au délestage. Pire, les hauts responsables et techniciens osent considérer tout simplement les coupures intempestives comme de simples « microcoupure » ainsi que de panne technique passagère. Pourtant, les dirigeants font tout pour cacher la réalité lorsqu’il s’agit de l’arrivée de centaines d’invités pour le sommet francophone. La tentative de renforcer la distribution en électricité demeure une stratégie pour calmer l’opinion populaire très déçue par les promesses présidentielles non tenues.

Dominique Val

http://www.matin.mg/

Publié dans Economie, Electricité

Commenter cet article