Projet ASKA à Farafangana – 1500 bénéficiaires

Publié le par Alain GYRE

Projet ASKA à Farafangana – 1500 bénéficiaires

Projet ASKA à Farafangana – 1500 bénéficiaires

Depuis août 2015 jusqu’à fin mai 2016, le projet ASKA (Allègement de la soudure par la pratique de cultures adaptées et diversifiées) a appuyé des paysans vulnérables de la commune d’Efasy. En effet, dans la commune d’Efatsy, district de Farafangana et Région Sud-Est, la terre est fertile et riche mais la production n’est pas suffisante et les inondations détruisent les récoltes. Les bénéficiaires du projet ASKA, au-delà de l’accès aux semences ont pu avoir du renforcement technique et de matériels agricoles dont 2100 bêches, 2100 arrosoirs et 296 brouettes. Ces outils sont hors de prix pour cette population éloignée de tout.

Ces paysans ont été victimes d’inondation lors des cyclones, c’est pourquoi le Projet les à aussi aider à relancer et diversifier leurs cultures.

Ce projet est financé par le département Aide humanitaire et protection civile de la Commission Européenne (ECHO) et est exécuté par Welthungerhilfe via le projet ASKA. Il a initié les bénéficiaires à la culture des légumes à cycle court telles que les courgettes, les potirons ou les haricots verts.Il est à noter que la plupart des paysans n’avaient jamais goûté à ces produits avant l’arrivée de ASKA.

Par ailleurs, les cultures maraîchères permettent de casser la soudure grâce aux récoltes qui surviennent en période de disette. Toutefois, les obstacles durant le début du projet ont été nombreux et convaincre la population de changer sa pratique n’a pas été une tâche facile. La transmission des bonnes techniques ne s’est faite qu’après des essais infructueux pour certains. Le projet a toutefois largement atteint son objectif et permis à plus de 1500 paysans vulnérables de bénéficier de ses programmes.

Recueillis par E.F

http://www.matin.mg/

Publié dans Economie, Agriculture

Commenter cet article