Concours international COP21

Publié le par Alain GYRE

Concours international COP21

Concours international COP21

5 projets de Madagascar parmi les lauréats

samedi 16 juillet | Randria M.

Suite à la 21ème édition de la Conférence des Parties (COP21) au mois de novembre 2015, la France a lancé un concours au niveau international, dans la recherche de 100 projets innovants sur le développement durable. L’objectif étant d’accélérer l’émergence d’initiatives citoyennes pour lutter contre le réchauffement climatique. Les lauréats ont été annoncés ce mois de juillet ; parmi eux, on retrouve cinq (5) projets provenant de Madagascar.

Concrétiser les 100 solutions les plus innovantes à travers le monde en s’appuyant sur la richesse des débats de la Conférence Paris-Climat, c’était le principal but. Les discussions lors de la COP21 ont mis en emphase différents points, ne se limitant pas seulement au climat mais allant plus dans une vision d’intégration de la population dans la recherche des solutions.

Le concours a été ouvert le 22 avril et l’envoi des projets s’est clôturé le 6 juin 2016. Une fois lancés sur les réseaux numériques, les internautes ont fait leur vote des 100 projets méritant d’être lauréats.

Projet environnemental et économique

Equitalgue, Reboisement à Akamasoa, Energie Solaire à Mada, les Arbres d’Or et Association RanoAndroy : cinq (5) projets provenant de Madagascar parmi les sélectionnés.

Equitalgue est une entreprise luttant contre la malnutrition des enfants et le changement climatique, elle s’active également pour éradiquer la pauvreté à Madagascar. Leur activité consiste à la distribution de Spiruline dans les dispensaires au niveau de chaque région. Pour ce concours, l’entreprise a présenté des produits, résultants de leur recherche sur la spiruline comme les spiruballs chocolat/noix de coco.

Ensuite le projet à Akamasoa, consiste à la réhabilitation de l’environnement par le reboisement, se conjuguant toujours avec la réinsertion sociale du centre.

L’énergie Solaire à Mada a présenté son projet sur les fours solaires pour le séchage des aliments afin de les préserver, il y a également les kits solaires électriques à utilisation domestique.

Concernant « Les Arbres d’Or », c’est un projet sur les Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL), il valorise la biodiversité en faisant connaître les produits provenant des arbres sous-utilisés et les intègre dans la promotion des activités économiques, c’est-à-dire dans l’agriculture.

Enfin, l’Association RanoAndroy, qui intervient dans la région Androy, en fournissant de l’eau potable et en développant des projets agricoles dans un village de pêcheur de 850 habitants.

Les lauréats du concours bénéficieront premièrement de leur visibilité au niveau international mais également d’un accompagnement pour la promotion de leur projet jusqu’à la COP22 en novembre 2016, à Marrakech.

Rappelons que le concours s’est inscrit dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD). Différents sujets sont concernés : la santé, l’assainissement, les énergies renouvelables, les villes et communautés durables, la consommation responsable, la lutte contre le changement climatique, la protection de la faune et de la flore aquatiques et terrestres.

http://www.madagascar-tribune.com/

Publié dans Environnement

Commenter cet article