Le bouton, petit gri-gri pour la première dent

Publié le par Alain GYRE

Le bouton, petit gri-gri pour la première dent

31 mars 2016 - Traditions

Le bébé malgache ne connaît pas la petite souris, celle qui échange les dents de lait tombées contre quelques friandises. Mais pour la pousse de sa première dent, l’enfant malgache a droit à son petit rituel.

Le bouton, petit gri-gri pour la première dent

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains zaza kely (bébés) malgaches portent un bouton autour du poignet ? Questionné sur la signification de ce petit gri-gri, l’anthropologue Benoît Andrianasolo explique que les boutons ne sont que les substituts des vakana (perles) du destin, de chance ou de vie, que les ombiasy (devins) accrochaient au poignet de leurs patients pour les protéger du pire et leur apporter le meilleur. Pour les petits, la perle avait pour fonction d’aider la pousse de leur première dent, et ce sans douleur. Une façon aussi d’épargner aux parents pleurs et insomnies !

Pour la petite histoire, ce scientifique affirme que les vakana nous viennent des Africains. À l’époque, bien avant le règne de Radama I, elles étaient utilisées comme monnaie. Souvent en pâte de verre, en cornaline, en quartz, en agate, en corail et parfois même en or ou en argent. Les origines de ce petit bijou sont beaucoup plus lointaines que cela, allant de l’Europe jusqu’en Inde.

Le Malgache superstitieux les portait et les porte encore comme des amulettes. On peut citer le tsimatahodoza qui permet de braver le danger, ou le malaimisaraka qui permet de sauver le couple. Les perles qu’on retrouve actuellement sont souvent en plastique et peu sont les bébés qui les portent.

« Cela dépend des croyances, affirme Benoît Andrianasolo, mais les ombiasy ont pu troquer les vakana contre les boutons. La signification, cependant, reste la même, on espère toujours que la dent du bébé percera au plus vite et sans bobo. » Beaucoup affirment que pour que le bouton agisse il doit être noir ou blanc et avoir été retrouvé dans la rue ou dans les escaliers. Les dents seront belles mais les boutons reviendront, à l’adolescence.

Le bouton, petit gri-gri pour la première dent

DinaRamaromandray

No comment&éditions est une maison d’édition malgache créée à Antananarivo en novembre 2011.

Elle publie principalement des livres sur Madagascar.

Ils sont distribués en librairie à Madagascar et en France.

Coordonnées à Madagascar : 2, rue Ratianarivo, immeuble Antsahavola, Antananarivo 101 - +261 20 22 334 34.

Coordonnées en France : 58, rue de Dunkerque, 75009 Paris - 06 12 75 51 06.

http://www.nocomment.mg

www.nocomment-editions.com

Publié dans Coutumes, Traditions

Commenter cet article