Permis biométriques : Les files d’attente de plus en plus longues

Publié le par Alain GYRE

Permis biométriques : Les files d’attente de plus en plus longues

Rédaction Midi Madagasikara 25 juillet 2016

Permis biométriques : Les files d’attente de plus en plus longues

Des centaines de dossiers sont traités, chaque jour, au centre immatriculateur à Ambohidahy.

Tous les jours, les titulaires du permis désirant procéder au changement de ce document en biométrique doivent commencer à faire la queue dès l’aurore.

Aux environs de 8h, heure d’ouverture des bureaux, la file d’attente contourne déjà de plusieurs dizaines de mètres, le grand bâtiment d’Ambohidahy. A raison de plusieurs centaines de personnes par jour qui s’y présentent, et avec l’exigence d’une présence physique du titulaire du document à convertir en biométrique, ce dernier doit consacrer quasiment toute une journée à faire la queue, à défaut de pouvoir arriver sur place à l’heure du laitier. Une situation qui favorise les tentations à recourir à la corruption, puisqu’il est difficile pour certains usagers de perdre autant de temps pour ce seul service. « J’ai essayé, une fois, de faire la queue à Ambohidahy pour mon permis de conduire, me disant qu’en arrivant à 6h30, j’aurai peut-être une chance d’être reçue plus rapidement, mais j’ai vite déchanté car une fois arrivée sur place, il y avait déjà des centaines de personnes avant moi et le traitement de chaque usager n’est pas des plus rapides. Il faut vraiment prendre sa journée pour se consacrer uniquement au permis biométrique, mais je n’ai pas la possibilité de m’absenter aussi longtemps de mon travail », se plaint une jeune femme qui a dû, effectivement prendre un jour de congé… pour en passer une bonne partie à Ambohidahy. « C’est une situation que beaucoup de gens comme moi trouvent absurde car un service public comme ceci ne doit pas coûter un jour de congé aux usagers qui travaillent. C’est insensé. Il faudrait peut-être trouver un moyen pour accélérer la prise en charge de chaque usager », ajoute-t-elle. Du côté d’Ambohidahy, une réorganisation a déjà pu être observée, dernièrement, avec l’ajout de guichets supplémentaires pour le paiement des 38.000 ariary, coût du permis de conduire biométrique. Ce, outre le délai de délivrance du permis biométrique à 5 jours si ce délai était auparavant de 15 jours. Mais visiblement, cela ne suffit pas pour absorber plus rapidement, du moins, de façon satisfaisante, le flux immense d’usagers qui arrivent sur le site.

Rappelons que l’actuel permis de conduire en papier ne sera plus valide le 1er janvier 2017 et tout titulaire du permis devra ainsi le changer en biométrique d’ici la fin de l’année 2016.

Hanitra R.

http://www.midi-madagasikara.mg/

Publié dans Permis biométriques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article