Sainte-Marie – Mise en place d’une usine de recyclage de déchets

Publié le par Alain GYRE

Sainte-Marie – Mise en place d’une usine de recyclage de déchets

Sainte-Marie – Mise en place d’une usine de recyclage de déchets

La coopération entre la commune de l’île de Sainte Marie et l’île de La Réunion est en passe de devenir très développée. Avant la crise en 2009, les deux îles travaillaient déjà ensemble. Et cette fois, elle a repris pour de bon et aussi a pu se réaliser grâce aux efforts de la commune de l’île aux nattes. En effet, cette collaboration pourrait constituer un levier de développement économique pour cette commune en manque d’activités. Pour réitérer leurs engagements, ces deux îles voisines ont inauguré les travaux déjà effectués, posé les fondations de ceux à venir, et se sont offerts des signes de remerciements à Sainte-Marie. Pour l’évènement, le président de la région de La Réunion, Didier Robert, est spécialement venu. L’association Oscar La Réunion travaille étroitement avec la commune rurale de Sainte Marie, dans les œuvres sociales, et surtout dans le domaine de l’éducation. Elle à dernièrement construite des salles de classe pour le lycée de l’île et le Ceg du fokontany Agnafiafy.

En outre, cette commune bénéficie aussi de la coopération d’avec la communauté d’agglomération du Territoire de la Côte Ouest (TCO) qui vient également de La Réunion. Pour celle-ci, elle se divise en cinq grands domaines. Il y a le développement économique et culturel, la protection de l’environnement, la décentralisation, l’enrichissement des relations entre les habitants des deux îles et enfin, l’éducation de la jeunesse. En d’autres termes, cette coopération se résume dans le « Développement durable et intégré de l’île Sainte-Marie et du territoire de la Côte Ouest ». Parmi la collaboration figure la mise en place d’une usine de recyclage des déchets. C’est une société nommée Cycléa qui est en charge de la gestion de l’Usine. D’ailleurs, les constructions ont commencé le samedi 9 juillet dernier. Cette usine apportera d’importants changements pour la région. En effet, elle incitera la population à procéder au recyclage des déchets aussi bien dans les foyers que dans les écoles et contribuera le plus grand bien à l’environnement. Avec cette usine, les déchets éparpillés dans la nature seront utilisés à bon escient et ce, pour produire des engrais utilisables pour les cultures. En plus de cela, elle génèrera des emplois pour la population environnante. A long terme, elle aura également un impact considérable sur le tourisme, principale activité de l’île. Car les autorités espèrent que, grâce à cette usine de recyclage, l’île sera plus propre et attirera ainsi plus de monde.

Seheno Kely

http://www.matin.mg/

Publié dans Environnement, Economie

Commenter cet article