Commune urbaine de Toliara – Un nouveau centre de valorisation des déchets

Publié le par Alain GYRE

Commune urbaine de Toliara – Un nouveau centre de valorisation des déchets

Commune urbaine de Toliara – Un nouveau centre de valorisation des déchets

Une décharge respectueuse de l’environnement, moderne et adaptée, ce sera bientôt le fruit du partenariat entre la Commune Urbaine de Toliara, la Commune Rurale de Belalanda et le projet Passat de la Welthungerhilfe.

Les travaux de construction du centre de stockage et de valorisation des déchets de Toliara ont passé aujourd’hui une nouvelle étape. En effet, c’est en présence du Maire de la Commune urbaine de Toliara, Jean Rabehaja, de ses adjoints, du Conseil municipal de Toliara, des adjoints au maire de la commune rurale de Belalanda et de son président du conseil communal, du représentant au pays de la Welthungerhilfe, Jean-Philippe Jarry et de l’adjoint au Chef de Projet, Mercie Ramilanajoroharivelo qu’a officiellement été posée la première pierre des futurs bâtiments qui composeront la décharge d’Aboriha.

Rappelons que cela fait déjà deux mois depuis le 7 juin dernier que les travaux ont démarré au niveau de ce site. Travaux qui ont débuté par l’aménagement des extérieurs notamment : le planage de la zone et la création de digues. S’étalant sur 5 hectares, ce centre de stockage et de valorisation des déchets (Csvd) prend forme petit à petit. Actuellement, les différentes unités de valorisation commencent à se mettre en place.

4 000 tonnes de compost

Ce sont la plateforme de compostage, les bâtiments, le bassin d’enfouissement des déchets ultimes. La plateforme de compostage s’étend sur une surface bétonnée de 8 000 m2 et pourra traiter près de 10 000 tonnes de déchets organiques pour une production annuelle entre 2 000 à 4 000 tonnes de compost. Les bâtiments, quant à eux, accueilleront respectivement une unité de fabrication de briquettes combustibles et serviront de stockage des matériaux recyclables. La cérémonie de la pose de la première pierre a ainsi permis de faire un rituel traditionnel malagasy pour un souhait de réussite de tout ce qui va être entrepris sur le site.

Pour l’ensemble de l’aménagement du Csvd, aujourd’hui, les travaux de construction sont achevés à 20 % et sont prévus de se terminer le mois de novembre.

D’ici quelques mois, la commune urbaine sera l’une des premières communes de Madagascar à disposer d’une décharge construite sur un site complètement nouveau et avec un aménagement respectueux de l’environnement.

Moderne et adapté aux réalités locales, ce centre de stockage et de valorisation des déchets se trouve à Aboriha à 7 km de Toliara. Le site fonctionnera de manière autonome grâce à une alimentation à l’énergie solaire. Très bientôt, il sera prêt à recevoir 50 % à 80 % des déchets produits à Toliara. La capitale du soleil produit entre 100 à 120 tonnes de déchets par jour. L’abandon du site de décharge sauvage de Tsongobory est proche et une nouvelle ère commence pour la ville de Toliara avec ce nouveau site.

Recueillis par J.L.R

http://www.matin.mg/

Publié dans Economie, Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article