Foire d’Ylang-ylang – Une dizaine d’échanges lors des rencontres B to B

Publié le par Alain GYRE

Foire d’Ylang-ylang – Une dizaine d’échanges lors des rencontres B to B

Foire d’Ylang-ylang – Une dizaine d’échanges lors des rencontres B to B

Une dizaine d’échanges de partenariats ont été créés lors des rencontres B to B entre les opérateurs féminins locaux et les opérateurs étrangers notamment ceux issus de Maurice et de l’Australie durant la « Foire d’Ylang-ylang » qui s’est déroulée du 11 au 13 août dernier, à Nosy Be.

Cet événement de l’île aux parfums a enregistré un millier de visiteurs. Les 30 stands répartis sur différents secteurs d’activités (Agribusiness, énergie renouvelable, artisanat, textile, activités de recyclage, tourisme, mine, santé, commerce et service) ainsi que le comité d’organisation présidé par le Groupement des Femmes Entrepreneurs de Madagascar (Gfem) n’ont pas caché leur satisfaction sur la réussite de cet événement. Organisé sous le parrainage du ministre, Chabani Nourdine, le soutien du Midsp se traduit par l’appui au secteur privé local, la dynamisation de l’entrepreneuriat auprès des femmes et particulièrement la promotion de micro-industries locales et le développement économique de proximité.

Parallèlement à cette manifestation, Nosy Be a abrité le 12 août dernier, la cérémonie officielle de lancement du Programme de coaching et de mentorat à destination des Femmes entrepreneurs de Madagascar et de l’océan Indien. Le ministre de l’industrie et du développement du secteur privé, Chabani Nourdine en sa qualité de parrain de ce programme en faveur de la promotion de l’entrepreneuriat de la femme a affirmé dans son allocution que « Investir les femmes est l’un des moyens les plus efficaces d’accroître l’égalité et de promouvoir la croissance économique inclusive et durable (…) il devient donc essentiel à mes yeux de les aider à accroître leurs entreprises, de faciliter leurs accès aux marchés régionaux et internationaux, et de faciliter leur accès à plus d’outils de création de valeur ajoutée car je suis sûr qu’elles les utiliseront au maximum de leur capacité ».

Recueillis par FR

http://www.matin.mg/

Publié dans Economie, Ylang-ylang

Commenter cet article