Loisirs – « Fanorona pour tous » orne le jardin d’Antaninarenina

Publié le par Alain GYRE

Loisirs – « Fanorona pour tous » orne le jardin d’Antaninarenina

10.08.2016

Loisirs – « Fanorona pour tous » orne le jardin d’Antaninarenina

Le fameux jeu traditionnel typique de Madagascar, le « Fanorona » est à l’honneur au jardin d’Antaninarenina durant tout un mois. Un jeu qui s’y redécouvre sous toutes les formes.

Un évènement exclusif, divertissant et ludique à la fois occupe depuis hier le jardin d’Antaninarenina. Du 8 août au 9 septembre, « Fanorona pour tous », initié par l’Office régional du tourisme d’Analamanga (Ortana), égayera les lieux à travers sa valorisation de l’un des plus illustres jeux de société de la Grande île. Un jeu ancestral fortement rattaché à la tradition malgache, le « Fanorona » est considéré comme étant un patrimoine à part entière désormais.

Ainsi, essentiellement dans le but de faire connaître cet aspect de la culture, des traditions et du patrimoine malgache, l’Ortana tient à faire redécouvrir le « Fanorona » au public, même si, au fil des décennies, le jeu n’a jamais perdu de son intérêt auprès de ses aficionados. Au-delà de son aspect ludique, le jeu possède des valeurs à faire valoir, notamment son attribution par rapport à la vie quotidienne malgache.

« Notre pays est réputé pour sa richesse culturelle, aussi bien sur le plan culturel que patrimonial. Le Fanorona est l’un de ces héritages les plus valeureux, aussi bien en termes de loisirs que d’éducation, que l’on se doit de conserver pour les générations à venir », affirme Fabienne Raharivelo, de l’Ortana.

Grandeur nature

Rentrant dans le cadre de l’animation de la ville des Mille par l’Ortana, « Fanorona pour tous » illustre ainsi ce jeu traditionnel sous toutes ses formes. En collaboration avec e-Fanorona et Hamac Communication, l’Ortana se plait à initier le tout public au « Fanorona ». Un jeu exclusif à la Grande île qui se représente comme une variante des jeux de dames ou d’échecs, mais représentatif de la culture malgache, ayant traversé l’histoire et fascinant toujours le public.

En un mois donc, le jardin d’Antaninarenina se verra sublimé d’un « Lakam-panorona », à savoir le plus grand Fanorona de Madagascar qui y sera implanté. Ouvert à tout public, chacun sera ainsi libre d’y participer à sa convenance pour apprendre, jouer et même pour gagner. « À chaque fin de semaine, un mini-tournoi sera organisé et les vainqueurs recevront des lots. Du lundi au jeudi, des initiations se feront avec e-fanorona, et les vendredi, une compétition se tiendra », ajoute Fabienne Raharivelo. Trois niveaux de difficultés s’y découvriront, le « Fanoron-tsivy » pour les plus expérimentés, le

« Fanoron-dimy » pour les intermédiaires et le « Fanoron-telo ou Fanoron-jaza » pour les amateurs. Avant chaque jeu, les participants bénéficieront d’une formation, de trente minutes à une heure, relative aux règles.

Andry Patrick Rakotondrazaka

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Loisirs, Fanorona

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article