Madagascar : Des drones pour collecter des échantillons médicaux

Publié le par Alain GYRE

Madagascar : Des drones pour collecter des échantillons médicaux

Madagascar : Des drones pour collecter des échantillons médicaux

image: https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/s3.housseniawriting.com/wp-content/uploads/2016/03/bouton-AMP_4.png

Publié par : Boubakar Nguema Date: 10 août 2016

L’université de Stony Brook commence à utiliser des drones à Madagascar pour collecter des échantillons médicaux pour des analyses en laboratoire.

L‘université de Stony Brook travaille à Madagascar depuis 30 ans et elle s’est associé avec une startup appelée Vayu Inc pour transporter des échantillons médicaux par drone afin d’effectuer des analyses en laboratoire. L’équipe a réussi son premier essai par drone à la fin de juillet 2016. L’analyse des maladies telle que le ver du Ténia qui provoque la malnutrition dans les villages peut être effectuée en quelques heures selon le Dr Peter Small, le directeur du Global Health Institute de Stony Brook.

Les drones font la taille d’une table de pique-nique avec 2 séries d’ailes. Ils peuvent décoller comme des hélicoptères et ils ont une portée de 60 kilomètres. Les échantillons médicaux peuvent être sécurisés dans des petits compartiments dans un contenant dans le drone.

Madagascar : Des drones pour collecter des échantillons médicaux

image: https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/s3.housseniawriting.com/wp-content/uploads/2016/08/10090940/drone-madagascar_2-2-300x184.jpg

L'université de Stony Brook commence à utiliser des drones à Madagascar pour collecter des échantillons médicaux pour des analyses en laboratoire.

Les drones sont déjà utilisés dans de nombreux pays pauvres afin de livrer des fournitures médicales dans les régions isolées. Mais les responsables de Stony Brook ont déclaré que c’est une première dans la collecte des échantillons pour une analyse en laboratoire.

Pour atteindre les villages, le personnel médical devait effectuer le voyage à pied pour un trajet qui pouvait durer de 5 à 9 heures. Avec les drones, ils peuvent collecter les échantillons en l’espace de 2 heures. Une analyse rapide en laboratoire permet de diagnostiquer rapidement certaines maladies et de proposer des solutions appropriées. Le personnel a également dû habituer les villageois aux drones pour éviter de créer la panique face à ces appareils volants.

https://actualite.housseniawriting.com

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article