Madagascar, Destination trop onéreuse

Publié le par Alain GYRE

Madagascar, Destination trop onéreuse

Madagascar, Destination trop onéreuse

samedi 30 juillet | Yvan Andriamanga

« Madagascar est une destination trop chère alors que nous ne disposons même pas d’un bon niveau rapport qualité/prix » se plaignent les opérateurs touristiques lors de leur rencontre avec le ministre de tutelle, Rolland Ratsiraka. Par rapport aux autres destinations concurrentes, la destination Madagascar est très chère selon ces opérateurs, au niveau des billets d’avion d’abord. D’autant que les infrastructures de base ne justifient pas ce coût élevé. La liste de la défaillance des infrastructures est longue et Hery Rakotomanantsoa, du groupement des Tour operator (TO) énumère seulement quelques exemples : le très mauvais état de la RN7 notamment du côté d’Ambohimahasoa alors que le circuit Grand Sud est le plus apprécié par les touristes. Les TO se plaignent également de la multiplication de taxes et redevances en tout genre sans règle particulière sans oublier le coût exorbitant des prix d’entrée dans les parcs nationaux. Auparavant, une partie des prix d’entrée dans les parcs nationaux est versée aux communes en guise de redevance. Maintenant, non seulement le prix d’entrée dans les parcs est revu à la hausse mais en plus Madagascar National Parc, gestionnaire des parcs, ne verse plus rien aux communes.

Résultats des courses, les communes ont créées de nouvelles taxes sans critères particuliers. Tous ces disfonctionnements provoquent des imprévus qui grèvent le budget des opérateurs, d’autant que la plupart sont imprévus.

Rolland Ratsiraka propose le dialogue avec les compagnies aériennes pour les persuader de baisser le coût des billets. Mais on peut aussi demander la hausse du prix de visa selon le ministre. Notons qu’au temps où Rolland Ratsiraka était à la tête du ministère des travaux publics il a promis de remettre en état les routes nationales dont notamment la RN7 mais rien n’a été fait.

http://www.madagascar-tribune.com/

Publié dans Tourisme

Commenter cet article