Madagascar: face à la hausse des prix, les Malgaches s’adaptent

Publié le par Alain GYRE

Madagascar: face à la hausse des prix, les Malgaches s’adaptent

Madagascar: face à la hausse des prix, les Malgaches s’adaptent

Des Malgaches au marché dans la capitale Antananarivo (image d'illustration).

© RICHARD BOUHET / AFP

Par RFI Publié le 17-08-2016

Si à Madagascar, la croissance est plutôt moyenne (3%) par rapport aux autres pays d'Afrique (Sénégal, Mozambique, Cameroun, Rwanda, RDC, entre 6 et 7%, mais Zimbabwe et Tchad entre 1 et 2%), l'indice des prix à la consommation ne cesse d'augmenter : +3% entre décembre 2015 et juin 2016. En un an, de juin 2015 et juin 2016, les prix à la consommation à Antananarivo ont augmenté de 6,4%, selon l'Institut national de la statistique à Madagascar. Une perte de pouvoir d'achat qui incite les Malgaches à changer leurs habitudes de consommation.

Tous les jours, Mam se rend au marché. Aujourd’hui, elle achète des fruits, le goûter pour ses trois enfants, et ce qui est devenu assez rare : de la viande. « Ça a beaucoup augmenté, pourquoi ? », demande-t-elle à un boucher. « À cause de l’exportation vers la Chine », lui répond-il.

En effet, selon de nombreux bouchers de la capitale, l’exportation de la viande de zébu vers l’Asie serait la cause d’une raréfaction de la viande sur le marché local. Cela engendre ainsi une hausse des prix de 40 centimes le kilo en un an. Aujourd’hui, un Malgache mange environ 5 kilos de viande par an, contre 30 en 1970.

Si Mam a limité la consommation de viande pour toute la famille, il en va de même pour un produit de première nécessité : le charbon. « L’année dernière, quand j’achetais 1 000 ariarys de charbon, ça durait toute la journée. Mais aujourd’hui avec 1 000 ariarys, tu n’as presque rien, affirme-t-elle. Il faut en acheter plus. On ne peut plus cuisiner des aliments qui demandent beaucoup de cuisson. Je cuisine des plats rapides, comme ça je n’ai pas besoin d’utiliser beaucoup de charbon. »

Charbon, viande ou encore carburant… Selon l’Institut national de la statistique, en un an, les prix à la consommation ont augmenté de 6,4% à Madagascar

http://www.rfi.fr/

Publié dans Economie

Commenter cet article