Sommet de la Francophonie: Le village d’Andohatapenaka ne sera pas achevé dans trois mois

Publié le par Alain GYRE

Sommet de la Francophonie: Le village d’Andohatapenaka ne sera pas achevé dans trois mois

Sommet de la Francophonie: Le village d’Andohatapenaka ne sera pas achevé dans trois mois

Sommet de la Francophonie: Le village d’Andohatapenaka ne sera pas achevé dans trois mois

C'est officiel, le village d'Andohatapenaka ne sera pas prêt pour le prochain sommet de la Francophonie, qui se tiendra à Antananarivo les 26 et 27 novembre. L’annonce a été faite vendredi par le ministère d’État chargé des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement.

Comme rapporté par nos confrères du site Madagascar Tribune, "les travaux se font par intermittence faute de moyens". Et ce premier couac ne sera pas le premier ajoute le média, puisque selon le ministre d’État Narison Rafidimanana, le village n’est pas le seul site d’hébergement prévu.

"Seule la route reliant l’aéroport à la ville pourrait être finie et éventuellement les kiosques des artisans", poursuit Madagascar Tribune, au contraire de l’extension de l’aéroport d’Ivato et la réhabilitation des routes de la capitale malgache.

Lundi 15 Août 2016

http://www.zinfos974.com/

Le village d’Andohatapenaka ne sera pas prêt à temps

Sommet de la Francophonie: Le village d’Andohatapenaka ne sera pas achevé dans trois mois

vendredi 12 août | Yvan Andriamanga

C’est confirmé, le village de la francophonie d’Andohatapenaka ne sera pas prêt à temps pour accueillir le sommet de la francophonie. La confirmation vient du ministère d’Etat chargé des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement. Point n’est besoin d’être un ingénieur en travaux publics pour comprendre que le village de la francophonie ne sera pas achevé dans 3 mois. Reste à savoir quand il sera achevé et s’il sera achevé un jour. Les travaux se font par intermittence faute de moyens et comme il ne recevra plus les hôtes du sommet de la francophonie qui vont payer le reste des travaux ?

Le ministre d’Etat Narison Rafidimanana a déjà annoncé la couleur il y a une dizaine de jours en affirmant que le village n’est pas le seul site d’hébergement prévu. Il y en aura d’autres, c’est-à-dire les hôtels privés.

Finalement, dans le cadre de l’accueil du Sommet de la francophonie seule la route reliant l’aéroport à la ville pourrait être finie et éventuellement les kiosques des artisans. Les autres infrastructures annoncées ne seront pas prêtes : extension de l’aéroport d’Ivato, le village de la francophonie. La réhabilitation des routes de la capitale ne sera pas dans le programme aussi !

http://www.madagascar-tribune.com/

Publié dans Culture, Francophonie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article