Le Lodge des Terres blanches ouvert à la vente

Publié le par Alain GYRE

Le Lodge des Terres blanches ouvert à la vente

Publié par : APOI 14 septembre 2016

 Le Lodge des Terres blanches ouvert à la vente

Le Lodge des Terres Blanches se situe sur la côte Nord -Ouest de Madagascar, à 90 km au nord de Majunga au cœur d‘un environnement exceptionnel et préservé car il n’est accessible qu’en bateau ou avion privé.

Le Lodge des Terres Blanches est un lieu idyllique, vierge et authentique, où le temps semble s’être arrêté. Un paysage à couper le souffle avec ses kilomètres de plages de sable blanc désertes, ses mangroves, tsingy, ….

Dans le parc du Lodge vous pourrez en vous promenant voir des oiseaux, perroquets et lémuriens sauvages, et dans la mer découvrir les nombreux poissons tropicaux. Aux environs du Lodge vous pourrez aller visiter des criques spectaculaires, vous promener en canoë dans la mangrove, et vous rendre dans la baie de Moramba,qui se trouve à une heure de bateau.

Loin du tourisme de masse et des sentiers battus, le Lodge des Terres Blanches respecte l’environnement et la nature grâce notamment à ses installations solaires qui le rendent entièrement autonome pour sa production électrique. Le personnel est majoritairement issu du village voisin et a été formé par des professionnels de l’hôtellerie.

Le projet

Le Lodge des Terres Blanches propose à la vente quelques bungalows et villas en gestion hôtelière.

Vous pourrez profiter de votre bien et des prestations du Lodge autant qu’il vous plaira et si vous le souhaitez en votre absence, le Lodge des Terres Blanches se chargera de le commercialiser auprès de ses clients moyennant le versement d’une commission. L’équipe du Lodge des Terres Blanches prendra en charge l’entretien courant.

Vous pourrez bénéficier lors de vos séjours de toute l’infrastructure du Lodge des Terres Blanches, ainsi que d’un service hôtelier personnalisé avec une équipe compétente et disponible. La restauration et les différentes activités vous seront proposées à un tarif préférentiel.

http://www.agencepresse-oi.com/

Commenter cet article