Portrait – Miora Arontsoa virtuose du violon

Publié le par Alain GYRE

Portrait – Miora Arontsoa virtuose du violon

17.09.2016

Portrait – Miora Arontsoa virtuose du violon

Gracieuse et douée de talent. Depuis toute petite, Miora Arontsoa Rasoanaivo avait l’habitude de chantonner tout le temps. Elle finit par resplendir de talent pour la musique, actuellement. Sportive de nature, elle est aussi championne de judo. Membre du Judo Club Saint-Michel, elle y puise sa force. C’est pourquoi, pour mieux canaliser sa créativité et son talent, et à force de voir son entourage jouer des instruments, elle se lança petit à petit dans la musique. « C’est en voyant les violonistes de ma paroisse, la FJKM Analakely, que je me suis laissée convaincre que ce sera là mon instrument de prédilection. J’ai alors suivi des cours aux côtés de Hando Razakamahefa au sein du Jejy Music Orchestra and Choir », confie Miora Arontsoa Rasoanaivo, actuellement âgée de treize ans.

Depuis, elle se plaît à se produire aux côtés d’autres élèves et de professionnels de Jejy Music, tout au long de trois mois d’études. Suivant un cursus de formation, d’une part, dans un orchestre de chambre et d’autre part dans un orchestre philarmonique, la jeune violoniste a ainsi appris à maîtriser les standards de la musique classique. Elle participe alors à toutes les activités de « Jejy Music Orchestra and Choir », que ce soit en animation de culte, de concert ou de représentations avec d’autres formations musicales.

Miora Arontsoa a aussi pris le temps d’apprécier les mélodies traditionnelles malgaches et le jazz qu’elle se plairait à approfondir plus tard. Le 11 septembre à Ampitatafika, elle s’est produite en solo et en premier violon, accompagnée de son frère Antsa, de sa cousine Karen et de l’orchestre de chambre de « Jejy Music ». Elle a présenté un concert de restitution pour valider sa formation où elle a joué du jazz, de la musique classique, du traditionnel et des chants religieux et a décroché ainsi une mention très bien de la part de ses enseignants.

  1. P. R.

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Culture, Musique, Violon

Commenter cet article

LMC 08/03/2017 09:35

Une belle histoire qui prouve qu'il faut croire en ses rêves ! Bravo à cette demoiselle !