A Madagascar, on ne rigole pas avec la coiffure

Publié le par Alain GYRE

 A Madagascar, on ne rigole pas avec la coiffure

Par Volana Razafimanantsoa Diffusion : dimanche 23 octobre 2016

 

A Madagascar, le modèle de beauté reste encore le cheveu lisse. Les personnes aux cheveux frisés et crépus peuvent souffrir de discrimination encore aujourd’hui. Veronique Durruty/Getty Images

 

Dans la capitale, Antananarivo, les salons pullulent : des grands salons pour fortunés aux cases en bois où on peut avoir une coupe pour moins de 50 cts d’euros, et où on lave les cheveux avec un seau en écoutant la radio qui grésille, on en trouve quasiment partout. Loin d’être un sujet futile, les cheveux peuvent faire l’objet de tension, voire de honte au sein des familles. En effet, le modèle de beauté reste encore le cheveu lisse, et les personnes aux cheveux frisés et crépus peuvent souffrir de discrimination encore aujourd’hui.

http://www.rfi.fr/

Commenter cet article