Cacao et vanille – Des grosses pointures soutiennent nos agriculteurs

Publié le par Alain GYRE

Cacao et vanille – Des grosses pointures soutiennent nos agriculteurs

Cacao et vanille – Des grosses pointures soutiennent nos agriculteurs

Deux grands producteurs mondiaux joignent leurs forces à Madagascar afin d’améliorer la situation des producteurs de vanille qui reçoivent de faibles revenus avec une activité saisonnière.

La vanille est récoltée de juillet à décembre si le cacao est récolté pendant toute l’année. La culture du cacao pourrait être introduite afin de stabiliser les revenus des producteurs de vanille. C’est pourquoi Barry Callebaut, le plus important producteur mondial de cacao et de chocolat, et Prova, l’un des producteurs mondiaux d’extraits de vanille, lancent un nouveau projet afin de cultiver le cacao à Madagascar. Le projet conjoint se poursuivra au cours des 5 prochaines années et il est attendu que la plantation de cacao nouvellement introduite donne ses premiers résultats dans 3 ans. Les investissements de la part des deux sociétés seront effectués sous forme d’argent et de savoir-faire technologique. Barry Callebaut, par exemple, apportera son expertise dans la plantation de cacaoyer pour renforcer les bonnes pratiques agricoles afin que les cacaoyers puissent non seulement être plantés efficacement mais également durablement. Jusqu’à présent, seule une poignée d’agriculteurs cultivent du cacao dans la région de Sava où la plupart de la vanille de Madagascar est plantée. Toutefois, d’après Barry Callebaut, une récente étude montre que la région est propice à la plantation du cacaoyer. En outre, le cacao cultivé à Madagascar possède des profils aromatiques particuliers, ce qui fait que son prix est plus élevé et plus stable que les prix internationaux du cacao.

Approvisionnement du monde entier

Pour encore mieux aider les cultivateurs de la région de Sava, Prova prévoit de contribuer avec son savoir-faire dans le domaine de la vanille afin d’aider les producteurs de vanille à stabiliser leur production et d’introduire des bonnes pratiques. Des programmes sociaux, de santé et éducatifs seront également financés par les deux sociétés. Le projet est soutenu par Idh, une organisation néerlandaise favorisant le commerce équitable par des regroupements de sociétés, d’organisations de la société civile, des gouvernements et d’autres parties prenantes. Idh bénéficie d’une subvention de 155 millions d’euros de la part des gouvernements néerlandais, suisse et danois et elle soutiendra le projet avec son expertise et des financements.

Soutenir ce projet fait partie de l’Initiative pour la vanille durable d’Idh, un effort pour accroître l’approvisionnement du monde entier avec de la vanille durable tout en améliorant la qualité des gousses de vanille et les moyens de subsistance des cultivateurs. Au niveau régional, Svi travaille avec les parties prenantes à Madagascar afin d’aider la professionnalisation et la transparence du secteur de la vanille. Avec plus de 80 000 producteurs de vanille, Madagascar est de loin le plus important producteur de vanille au niveau mondial. Avec ce nouveau partenariat, le pays peut désormais renforcer sa position en tant que producteur de cacao.

Recueillis par FR

http://www.matin.mg/

Publié dans Economie, Cacao, Vanille

Commenter cet article