Combats de coq, un sport lucratif à Madagascar

Publié le par Alain GYRE

14/10/2016     

 Combats de coq, un sport lucratif à Madagascar

Combats de coq, un sport lucratif à Madagascar

Combats de coq, un sport lucratif à Madagascar Chaque weekend, de nombreux spectateurs assistent aux combats de coq notamment à Antananarivo, la capitale malgache, où ce sport très populaire était également apprécié de la famille royale.

 

Chaque weekend, de nombreux spectateurs assistent aux combats de coq notamment à Antananarivo, la capitale malgache, où ce sport très populaire était également apprécié de la famille royale.

 

Considéré comme un simple loisir pour certains, le combat de coqs est pour d'autres un moyen de gagner sa vie.

 

Les éleveurs dépensent parfois beaucoup pour importer des coqs de l'étranger.

 

Tous les weekends, c'est l'effervescence au gallodrome d'Anosisoa à Antananarivo.

 

Des centaines de personnes, en grosse majorité des hommes se rassemblent pour regarder deux coqs combattre et, par la même occasion, gagner un peu d'argent.

Un gagne-pain pour certains

 

Ce sport animalier peut rapporter jusqu'à 4 millions d'ariary soit un peu plus de 1000 euros lors de gros combats.

 

Avant de mettre les coqs dans le ring, on s'assure qu'ils ont la même taille et le même poids. Les combats peuvent durer jusqu'à deux heures. Le perdant est celui qui s'enfuit, se fait percer les deux yeux ou bien meurt.

 

Herilaza est entraîneur, il a remporté deux combats. Mais son coq est mal en point, il a la tête ensanglantée. Mais cela n'attriste pas l'entraîneur qui savoure ses victoires.

 

L'équipe qui a parié sur lui va se partager presque 3 millions d'ariary. Herilaza lui, empoche 20 % de cette somme et 5 % revient au propriétaire du gallodrome.

 

Pour ce vendeur de portables, le combat de coqs reste une passion tandis que pour d'autres, c'est un gagne-pain.

 

Il arrive que des entraineurs d'Antananarivo louent des coqs avec plusieurs victoires à leur palmarès pour près d'un million (60 euros), juste le temps d'un match.

 

Populaire dans toute l'ile, les grands tournois de combats de coqs attirent même des spectateurs internationaux venant de France, de Thailande et de l'île de la Réunion.

 

Source:Bbc

http://www.etropique.com/

Publié dans Sport, Combat de coqs

Commenter cet article