Corsair compte casser les prix sur Mayotte, Madagascar et Maurice

Publié le par Alain GYRE

5/10/2016

Corsair compte casser les prix sur Mayotte, Madagascar et Maurice

Pierrot Dupuy

Corsair compte casser les prix sur Mayotte, Madagascar et Maurice

Rien ne coûte plus cher à une compagnie aérienne qu'un avion qui dort sur le tarmac. C'est fort de ce constat que Pascal de Izaguirre, le PDG de Corsair, s'est mis en tête de mieux rentabiliser ses avions qui effectuent la liaison entre Orly et Saint-Denis.

Entre son arrivée à 10h15 le matin et son redécollage le soir après 21h, les avions de la flotte auront tout le temps d'effectuer des rotations en direction de la zone océan indien : Mayotte dans un premier temps, dès le 24 janvier prochain, mais aussi par la suite Madagascar et Maurice.

Lors d'une rencontre avec la presse à Paris, à l'occasion du salon Top Resa du Tourisme, Jacques Izaguirre avait déclaré : "Corsair s’impose comme une réelle alternative en proposant des tarifs extrêmement compétitifs et développe des liaisons régionales qui sont aujourd’hui trop peu fréquentes, trop chères ce qui nuit au développement économique et touristique".

Air Austral a dû avoir les oreilles qui ont sifflé...

Allez par exemple sur le site d'Air Austral. Vous y découvrirez qu'un billet A/R sur Mayotte est facturé entre 332 et 377€, voire même 456€ le 12 octobre.

Corsair a annoncé ouvrir une nouvelle ligne à compter du 24 janvier, deux jours par semaine, les mardis et jeudis, au tarif de 198€ A/R, à condition de ne pas avoir de bagage. Immédiatement, Air Austral a réagi en proposant le même tarif, les mêmes jours, mais avec bagage.

Comme quoi la concurrence a du bon. Mais comme quoi aussi la compagnie régionale s'est bien goinfrée par le passé sur le dos des Réunionnais et qu'elle continue à le faire les autres jours de la semaine...

Mais Corsair n'a pas l'intention d'en rester là. Elle compte également desservir Madagascar et surtout Maurice, là encore à prix cassés. Les négociations sont en cours actuellement et le PDG de Corsair espère voir le dossier aboutir prochainement.

Si Jacques Izaguirre arrivait à ses fins, les choses seraient beaucoup plus graves pour Air Austral. La liaison Réunion/Maurice est la vache à lait de la compagnie régionale, comme d'Air Mauritius d'ailleurs, et de voir Corsair venir proposer des tarifs moins chers l'obligera à s'aligner, comme elle l'a fait sur Mayotte.

Au grand bénéfice des consommateurs réunionnais...

Source:zinfos974.com

http://www.etropique.com/

Publié dans Transport aérien, Corsair

Commenter cet article