Langouste – Menace sur la filière

Publié le par Alain GYRE

Langouste – Menace sur la filière

Langouste – Menace sur la filière

« La filière langouste est menacée. L’on assiste à un déclin ponctuel de la pêche dans les zones côtières. Ce déclin est de l’ordre de 15 % », confie un responsable auprès de l’Url ou unité de recherche langoustière à Fort-Dauphin. La pêche langoustière constitue une filière d’importance économique. Les Régions Anosy et Androy contribuent à 70 % de la production de Madagascar dont la majorité est destinée à l’exportation. « Le prix aux pêcheurs est de 40 000 Ariary pour les villes et 15 000 ariary dans les campagnes. Nous avons 4 espèces de langoustes dont le lala langouste diablotin, la langouste dorée, la langouste fourchette et la langouste rouge. Cette dernière constitue 80 % de la production. Les régions Anosy et Androy produisent 300 à 320 tonnes de langoustes par an dont presque la totalité destinée à l’exportation », rajoute notre interlocuteur.

Outre la pression de pêche, le non-respect des textes réglementaires pèse aussi sur la filière. En 2013, l’Url a encore identifié 36 % des femelles œuvées dans les échantillons que son équipe a effectués. C’est pour cette raison que depuis 2014, elle a mené la conduite des cages flottantes, en adoptant la gestion communautaire pour essayer d’atténuer les impacts perpétrés par la capture massive des femelles œuvées. L’objectif est de conserver dans une cage flottante les femelles œuvées capturées, attendre quelques jours pour qu’elles aient le temps de lâcher les œufs dans le double fond de la cage. Une fois que les œufs soient relâchés, les langoustes peuvent être commercialisées et le double fond va conserver les œufs jusqu’à l’écloserie. A part la protection des femelles œuvées et le repeuplement de la zone, cette approche va permettre de procéder à une étude biologique identifiant le temps approximatif d’éclosion.

Toujours dans le cadre de la pêche durable, il a été décidé de fermer la pêche aux langoustes du 30 septembre (aujourd’hui pour cette année) jusqu’en décembre.

http://www.matin.mg/

Publié dans Economie, Langouste

Commenter cet article