Madagascar se qualifie à la coupe du monde des traiteurs

Publié le par Alain GYRE

Madagascar se qualifie à la coupe du monde des traiteurs

Madagascar se qualifie à la coupe du monde des traiteurs

La fine équipe de chefs de la Grande île qui travaille activement à préparer sa participation à cette coupe du monde des traiteurs en janvier.

08.10.2016 Culture

Le savoir-faire et la créativité malgaches de nouveau à l’honneur sur la scène internationale. Trois chefs cuisiniers porteront haut l’étendard malgache à Lyon.

Création, innovation et savoir-faire seront à l’honneur avec les artisans cuisiniers et grands chefs de la Grande île en la matière. La coupe du monde des traiteurs ou « International Catering Cup » (ICC), qui entamera bientôt sa cinquième édition à Lyon, France, du 21 au 25 janvier 2017, verra, cette fois encore, la participation des plus talentueux cuisiniers du pays. Un concours des plus prestigieux, qui a pour objectif principal de permettre la création d’une dynamique au sein de la profession de traiteur, promeut les valeurs de la haute gastronomie des pays qui y participent.

En 2015, le chef Lalaina Ravelomanana a effectivement déjà remporté le Prix du meilleur buffet traiteur au monde dans le cadre de ces ICC. Pour la prochaine édition, il accompagnera, une fois de plus, de jeunes chefs pour retenter cet exploit, voire plus. « Ce concours est aussi sélectif qu’il est prestigieux, et ce n’est pas du tout une mince affaire d’y représenter notre pays. Pour cette édition, j’officierai en tant que coach, je guiderai et encadrerai l’équipe et comme auparavant, on se démarquera surtout par cette créativité propre à notre art culinaire et notre culture », affirme le chef Lalaina Ravelomanana.

Technicité et maîtrise

Ils sont douze pays à se retrouver en lice pour cette grande finale à Lyon, après des sélections à l’échelle nationale. Les États-unis, la République Tchèque, le Japon, la France, l’Espagne, le Canada, le Brésil, Singapour, Luxembourg, la Suisse et l’Italie se disputeront ainsi le titre face à Madagascar à l’occasion.

Cette fois-ci, le grand avantage de l’équipe malgache réside dans l’expérience que le chef Lalaina Ravelomanana partagera avec le chef Antonio Razakandrainy et le chef Herilanto Andrianainarivony, tous deux issus du Carlton Anosy, et qui se mettront le plus à pied d’œuvre tout au long du concours.

Dans le cadre de l’ICC, tous les chefs participants seront sur le même pied d’égalité. Nul besoin d’apporter des ingrédients ou des produits spécifiques à chaque pays. Les participants se doivent de faire valoir leur gastronomie par leur technicité, leur présentation et leur culture propre. Les candidats devront ainsi démontrer leurs compétences au cours des différentes épreuves suivantes, à savoir la fabrication en laboratoire, le transfert de plats, la présentation sur buffet et l’envoi à l’assiette.

Andry Patrick Rakotondrazaka

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Culture, Cuisine Malagasy

Commenter cet article