Un activiste en prison pour avoir défendu la forêt de Madagascar

Publié le par Alain GYRE

Un activiste en prison pour avoir défendu la forêt de Madagascar

 

Des associations écologistes ont directement saisi le président de la République de Madagascar afin de réclamer la libération de Clovis Razafimalala. Ce célèbre militant écologiste a été jeté en prison à la mi-septembre à Maroantsetra, au nord-est de la grande Île. Il est, entre autre, accusé d’avoir provoqué plusieurs incendies de bâtiments publics. 

 

Plusieurs associations et Ong internationales, dénoncent un mensonge orchestré par la mafia locale. Elles notent que sa vie serait même " en danger ". En effet, plusieurs autres militants auraient déjà fait l’objet de menaces de meurtre s’ils persistent à défendre la forêt en général et le bois de rose malgache en particulier. 

 

Selon eux, ce membre du collectif Lampogno a été emprisonné pour s’être opposé au trafic de ce bois précieux dans le parc national Masoala vers l’Asie, surtout en Chine. Une pétition circule, actuellement, pour la libération du militant. Le collectif international Free Forest réclame également la mise en place d’une commission internationale et indépendante pour enquêter sur le trafic de bois de rose à Madagascar.

 

Vendredi 28 Octobre 2016

http://www.zinfos974.com/

Publié dans Environnement

Commenter cet article