Exportation – Premier envoi maritime du litchi

Publié le par Alain GYRE

Exportation – Premier envoi maritime du litchi

15.11.2016

 

La première expédition maritime du litchi devrait quitter le port de Toamasina, ce jour. La récolte s’annonce bien pour cette saison.

Depuis le démarrage officiel de la campagne de litchi, la ville de Toamasina et toute la région Atsinanana sont en effervescence. Les stations de soufrage ont déjà commencé, depuis samedi, à réceptionner les premières livraisons. Selon les informations recueillies sur place, la première exportation de litchis par voie maritime va être effectuée ce jour dans le port de Toamasina. « Environ 9000 tonnes de litchis feront partie de ce premier envoi maritime à destination du marché européen », a fait savoir un opérateur de la filière.

Selon les premières estimations des exportateurs, la qualité est bien respectée, cette année. La taille des fruits est satisfaisante. « La date d’ouverture de la campagne qui était en avance, cette année était dans le temps. La qualité des fruits a relativement bien répondu aux qualités requises, en terme de maturité et de calibrage, pour l’exportation », a déclaré Faly Rasamimanana, président directeur général de Faly Export, une société exportatrice de litchi.

Cette première expédition devrait arriver sur le marché européen en décembre puisqu’il faut savoir que le litchi est souvent classé comme étant les fruits de Noël. Les opérateurs économiques de cette filière soulignent qu’ils devraient arriver à exporter plus de 20.000 tonnes cette année si l’année dernière, ils n’ont pu exporter que 18 000 tonnes.

Rude concurrence

Concernant le prix d’achat au niveau de stations de soufrage, il se situe à 1000 ariary durant les premiers jours. C’est un niveau satisfaisant qui profite bien aux producteurs, mais ce prix risque de retomber dans les prochains jours. Des informations en provenance du Grand port ont fait savoir que le prix est passé à 800 ariary hier. Sur le marché local, notamment à Antananarivo, la clientèle malgache achète le kilo du litchi à environ 4000 ariary.

Aujourd’hui, la concurrence est rude entre Mada­gascar et les autres pays producteurs et exportateurs de la région, comme la Réunion, l’île Maurice, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe. Leurs produits deviennent peu à peu des alternatives aux litchis malgaches.

Lova Rafidiarisoa

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Economie, Exportation, Litchi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal 15/11/2016 20:04

Très grand MERCI pour tous les articles !!!
de précieuses informations qui nous rapprochent de ce pays.