Madagascar: la culture du coton dans la région de Tuléar en crise

Publié le par Alain GYRE

Madagascar: la culture du coton dans la région de Tuléar en crise

 

Le coton de Tuléar dans le sud de Madagascar est apprécié pour sa fibre résistante et immaculée. Mais le secteur est en crise.

© RFI/Sarah TETAUD

Par RFI Publié le 13-11-2016

Direction le sud de Madagascar. A cause de la sécheresse persistante, les chiffres de l’insécurité alimentaire se font de plus en plus alarmants. Mais d’autres conséquences, économiques et moins visibles, se font sentir. Dans cette région autrefois grande productrice de coton, les récoltes sont mauvaises et les planteurs préfèrent désormais pratiquer d’autres cultures, moins consommatrices en eau. Mais d’après les collecteurs, le manque de pluie ne serait pas la seule raison de cette situation critique. Reportage dans l'une des trois entreprises exportatrices de la région de Tuléar.

D’ici quelques semaines, les planteurs de la région de Tuléar vont semer les graines coton pour la saison prochaine. Un coton apprécié pour sa fibre résistante et immaculée, d’après Lionel Rakotomahefa, directeur de production de la société chinoise « Madagascar Standard Group » qui collecte le coton : «Vous voyez à Tuléar, il y a le vent, le soleil. S'il y a beaucoup de pluie, cela abîme les fibres, cela donne des colleurs noires. Et les couleurs des fibres du coton de Tuléar, c'est vraiment intact, parce qu'il n'y a pas de pluie ».

Le problème, c’est que depuis deux ans, il n’y a pas eu de pluie du tout. Aussi, le coton ne pousse plus, ou presque. Bingyan Xiong est le directeur général de « Madagascar Standard Group » à Tuléar.

http://www.rfi.fr/

Publié dans Economie

Commenter cet article