Sommet de la Francophonie : des retombées économiques pour Madagascar très attendues

Publié le par Alain GYRE

Sommet de la Francophonie : des retombées économiques pour Madagascar très attendues

LINFO.RE – créé le 21.11.2016 - La rédaction

 

Comité d'orgaisation du 16e sommet de la francophonie

L’Organisation internationale de la francophonie se montre confiante quant aux opportunités qui découleront du XVIe Sommet de la Francophonie organisé à Madagascar du 22 au 27 novembre 2016.

Une opportunité pour réaliser des retombées économiques

La Grande Île accueille dans quelques jours le XVIe Sommet de la Francophonie. Cet événement réunira de nombreux chefs d’État, mais aussi des délégations de nombreux pays. Cette rencontre est vue comme une opportunité pour Madagascar de réaliser des retombées économiques. Une délégation de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), conduite par la secrétaire générale Michaëlle Jean, s’était déplacée dans le pays il y peu de temps pour constater de visu les efforts fournis par le gouvernement malgache pour l’organisation de ce sommet.

Les investissements serviront d’appât et d’aimant aux investisseurs

Adama Ouane, numéro deux de l’OIF, y voit dans ce XVIe Sommet de la Francophonie une opportunité pour le développement économique de Madagascar. "Les investissements réalisés pour le Sommet de la Francophonie vont servir d’appât, d’aimant aux investisseurs qui hésitent encore à se lancer à Madagascar", a-t-il déclaré sur le récit de RFI. Il a notamment cité les nombreuses opportunités d’affaires qui renforceront la crédibilité. De son côté, Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l’OIF, se montre plus optimiste. Selon lui, les pays industrialisés, les pays en émergence comme les pays moins avancés ont quelque chose à offrir. "Et nous verrons certainement des accords signés, paraphés, ici à Madagascar, lors du sommet", a-t-il ajouté.

Les organisateurs estiment que deux lieux devraient être propices à la signature de contrats à savoir le village de la Francophonie, mais surtout le Salon de l’industrie de Madagascar. Du 24 au 27 novembre, des expositions seront au programme et seront exposés les produits et le savoir-faire des petites, moyennes et grosses industries.

http://www.linfo.re/

Publié dans Francophonie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article