4/12/2016 Eiffage et Eranove vont construire et exploiter une centrale hydroélectrique à Madagascar

Publié le par Alain GYRE

4/12/2016     

Eiffage et Eranove vont construire et exploiter une centrale hydroélectrique à Madagascar

 

Eiffage et Eranove vont construire et exploiter une centrale hydroélectrique à Madagascar Un consortium formé notamment du groupe de BTP français Eiffage et de la société franco-africaine Eranove a annoncé avoir signé vendredi un accord avec le ministère de l'Énergie de Madagascar, portant sur la construction et l'exploitation d'une centrale hydroélectrique de 200 mégawatts (MW).

L'objectif de ce projet, qui représente un investissement global d'environ 825 millions de dollars, consiste à accroître l'approvisionnement énergétique de Madagascar, et notamment de sa capitale, avec une production annuelle estimée à 1.500 gigawattheures (GWh), soit la consommation annuelle moyenne de 1,5 million de foyers, souligne un communiqué du consortium.

Cette nouvelle infrastructure, qui doit être installée sur le site de Sahofika, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale Antananarivo, sera construite par le groupe Eiffage puis exploitée et maintenue par le groupe Eranove après son raccordement au réseau de la Société nationale d'électricité de Madagascar (JIRAMA), ajoute-t-il.

La phase de construction de la centrale, qui devrait durer environ 4 ans, sera précédée d'une phase d'études d'environ 18 mois.

Une fois la centrale hydroélectrique mise en service, la phase d'exploitation et de maintenance du site démarrera pour une durée de 35 ans, précise le communiqué.

Outre Eiffage et Eranove, spécialisé dans la production et distribution d'eau et d'électricité en Afrique de l'Ouest, le consortium comprend également le développeur Themis, membre du groupe financier Abraaj et la société malgache HIER (Hydro Ingénierie Etudes et Réalisations).

Présent en Afrique depuis 90 ans en tant que concessionnaire et constructeur, Eiffage va pouvoir une nouvelle fois faire preuve de son savoir-faire en matière de grands projets complexes au service des pays émergents, a déclaré Max Roche, directeur général adjoint d'Eiffage, cité dans le communiqué.

Après la Côte d'Ivoire, le Mali et le Gabon, le groupe Eranove apporte la démonstration de son expertise panafricaine dans la production hydroélectrique et sa capacité à mener des projets de grande envergure avec des partenaires internationaux, s'est de son côté félicité Marc Albérola, directeur général d'Eranove.

La production d'électricité à Madagascar est assurée quasi exclusivement par des barrages hydrauliques et des centrales thermiques au fioul ou au diesel.

jra/fpo/gib

EIFFAGE

http://www.etropique.com/

Publié dans Economie, Electricité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article