Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir

Publié le par Alain GYRE

Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir

 

Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir

Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir Depuis l'indépendance en 1960, Madagascar n’a cessé de reculer.

Presque toutes les générations d'actifs n'ont connu qu'un avenir sombre et incertain.

Pour penser à un avenir meilleur, le malgache pense au passé, un paradoxe quasi-impossible à réaliser.

Alors, à travers ces quelques anciennes photos, rêvons un peu et vivons quelques instants du passé de notre pays, tout en ne perdant pas espoir, car le véritable voyage dans le temps n'existe que dans la science-fiction.

Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir
Antananarivo fahiny, Un bond en arrière pour rêver de l'avenir

H2R

http://www.etropique.com/

Commenter cet article