Le brède mafane : une plante condimentaire exotique

Publié le par Alain GYRE

Le brède mafane : une plante condimentaire exotique

 

Plante condimentaire très utilisée à la Réunion et à Madagascar, le brède mafane a une saveur piquante, poivrée et même légèrement anesthésiante. Nous vous proposons de découvrir comment cultiver, récolter et utiliser cette plante qui réveille les papilles.

 

Présentation de cette plante

 

Le brède mafane, aussi appelé cresson de Pará, est une plante herbacée de la famille des Asteracées. Son nom botanique est Acmella oleracea ou Spilanthes oleracea.

Bien que cette plante condimentaire soit très courante dans la cuisine malgache et réunionnaise, elle serait originaire d'Amérique du Sud et plus précisément du Brésil.

En Malgache, on l'appelle anamalaho, kimotodoha ou bredy mafana (une expression qui signifie littéralement "herbe chaude").

C'est une annuelle rampante, qui ne dépasse pas 10 cm de haut. Ses tiges s'étalent sur le sol. Ses feuilles sont oblongues et légèrement dentelées tandis que ses fleurs, de forme conique, ressemblent à un pompon très dense, jaune parfois teinté de rouge.

Conseils de culture

Bien qu'il s'agisse d'une plante tropicale, le brède mafane peut être cultivé en Europe, à condition de lui réserver un coin ensoleillé de votre jardin ou votre balcon.

Il apprécie un sol frais, fertile et bien drainé. En plus d'être comestible, le cresson de Pará constitue aussi une jolie plante de bordure et de potée.

Vous pouvez le semer :

- directement en place de la mi-mai à la mi-juillet en espaçant les graines et les rangs de 40 cm

- en serre ou sous châssis dès avril : semez en godets et repiquez vers la mi-mai, quand tout risque de gelée est écarté.

Lors du repiquage, veillez à laisser une distance de 40 cm en tous sens autour de chaque plant car le cresson de Para a tendance à ramper.

Cette plante supporte la coupe et résiste bien aux maladies. En revanche, elle craint la sécheresse et le froid : arrosez régulièrement et faites un paillage pour garder le sol frais en période de sécheresse. Pour obtenir une meilleure ramification, vous pouvez aussi pincer l’extrémité des tiges.

A noter : vous pouvez récupérer les graines d'une année sur l'autre quand les fleurs sont complètement sèches (entre septembre et novembre).

Attention : les limaces sont friandes des jeunes plants.

Utilisations de cette plante

Le brède mafane est prêt à être cueilli lorsque les fleurs, encore en bouton, commencent à s’ouvrir. On peut le récolter de la mi-juillet jusqu’aux gelées. Cueillez les tiges au-dessus du collet pour obtenir de nouvelles pousses, au fur et à mesure de vos besoins. Vous pouvez aussi le cueillir feuille par feuille.

En cuisine, on utilise les feuilles fraîches ou sèches, mais aussi les fleurs : les feuilles et fleurs en boutons ont une saveur poivrée et piquante. Les fleurs ont aussi la particularité de produire un léger effet anesthésiant sur la langue. De quoi piquer... votre curiosité !

Cette espèce est essentiellement cultivée à la Réunion et à Madagascar et entre dans le plat national malgache : le romazava (une sorte de ragoût). On lui prête aussi des vertus médicinales anesthésique, diurétique, digestive et antiscorbutique.

Auteur : Audrey

https://m.gralon.net/

Commenter cet article

Martine 11/12/2016 17:34

Merci pour cette découverte ; je ne connais pas du tout cette plante et c'est intéressant de voir tout ce que la nature nous offre. Bonne soirée.