Madagascar: des repas de Noël pour les sans-abris

Publié le par Alain GYRE

Madagascar: des repas de Noël pour les sans-abris

 

Vue d'Antananarivo, la capitale de Madagascar.

© Jabin Botsford/The Washington Post via Getty Images

Par RFI Publié le 25-12-2016

Une initiative citoyenne, 100% malagasy et 100% bénévole. Une journaliste, ancienne stagiaire de la bourse RFI a eu l'idée d'offrir 1000 repas de Noël aux sans-abris. Des repas complets avec entrée, plat, dessert, boisson, gâteau. En un mois et demi, elle a pu réunir 3 millions d'ariary et des tonnes de nourriture grâce aux dons d'entreprises, d'associations, d'institutions mais surtout de Malgaches. Une initiative qui a tellement bien marché qu'elle souhaite réitérer l'événement avec 2 000 démunis.

Tous les ingrédients du repas de Noël à la malgache étaient réunis : l'entrée avec les achards de légumes et du jambon, le plat composé de riz et de volaille, et le dessert : un gâteau à la crème. Il y avait même la sono grésillante avec un mélange de chansons chrétiennes et de tubes africains. Environ 900 sans-abris étaient réunis sous les chapiteaux de l'hôtel de ville.

Soa-Aurélie Ramamonjiarivelo, n'en revient toujours pas. « Je suis très étonnée car on nous a dit qu'il y avait une distribution de repas et on est entrés. On était très contents, car il y a du jus, on mange du gâteau, on dirait un repas réservé aux riches étrangers. »

Pour Noeline Razafiarisoa, le plus important n'était pas le repas. « J'habite dans une maison en sachets, je travaille comme ramasseuse d'ordures, et je mendie aussi. Comme nous sommes pauvres, la société nous écarte. Heureusement qu'il y a cet événement qui montre qu'on pense à nous, on est très contents. »

L'initiative est née il y a un mois et demi. Alors qu'elle n'arrivait pas à dormir, la journaliste Hilda Hasinjo a eu l'idée de créer un repas de Noël pour mille démunis. Elle a publié l'événement sur Facebook. S'en est suivi une avalanche de dons en argent ou en nature venus de particuliers, d'entreprises et d'institutions. 150 bénévoles ont également répondu présents. « Les Malgaches ont encore cette envie d'aider, cette envie de s'en sortir sans l'aide extérieure. Ça représente la solidarité. »

Les sans-abris sont partis avec le dessert mais également avec les assiettes en carton qu'ils réutiliseront et les bouteilles en plastique vides qu'ils revendront pour gagner quelques ariary.

http://www.rfi.fr/afrique/

Publié dans Noël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article