Madagascar: épidémie de peste dans le sud-est, l'état d'urgence déclaré

Publié le par Alain GYRE

Madagascar: épidémie de peste dans le sud-est, l'état d'urgence déclaré

 

Un enfant travaille dans les rues d'Antananarivo. La peste est particulièrement virulente et contagieuse chez les hommes, notamment les enfants.

© Gunnar Pettersson/Getty Images/Flickr Vision

Par RFI Publié le 22-12-2016

Comme presque chaque année depuis les années 1980, l'épidémie de peste est de retour sur la Grande Ile. Si la peste est présente dans une vingtaine de pays dans le monde, Madagascar est le pays le plus touché par l'épidémie selon l'OMS. S'ensuivent la République du Congo et le Pérou. Madagascar a déclaré l'état d'urgence pour trois districts dans le sud-est pour demander à l'ONU d'intervenir. Si l'an dernier la peste a fait 68 morts, le bilan risque d'être plus lourd cette année.

Cinquante-huit cas de peste ont été recensés ces trois derniers mois, dont 26 décès dans le sud-est de Madagascar. Des cas survenus dans les districts de Befotaka et de Iakora en octobre et novembre.

Selon le ministre de la Santé, Maamy Lalatian Andriamanarivo, la multiplication des feux de brousse a favorisé la propagation de l'épidémie. En effet, les rats quittent la forêt pour se réfugier dans les habitations. La maladie se transmet alors par les piqûres des puces des rongeurs.

La trentaine de malades est désormais hors de danger et l'épidémie est maîtrisée, selon le ministère de la Santé car les patients ont été pris en charge à temps.

Les facteurs aggravants de l'épidémie sont l'insalubrité mais surtout l'enclavement des villages et le manque d'hôpitaux. Ainsi, une équipe de médecins du ministère de la Santé, de l'institut Pasteur et de l'OMS s'est rendue à Befotaka pour effectuer les diagnostics. Elle a parcouru 50 kilomètres à pied en quatre jours

http://www.rfi.fr/afrique/

Publié dans Santé, Peste

Commenter cet article