Circoncision – Peut se faire à n’importe quelle saison

Publié le par Alain GYRE

Circoncision – Peut se faire à n’importe quelle saison

 

La circoncision est une pratique ancestrale dans la culture malagasy. D’ailleurs, elle a une place importante puisque les jeunes garçons qui n’ont pas été circoncis, ne pourront pas entrer dans leurs tombes familiales respectives si une mort prématurée devait survenir. D’après la coutume, la circoncision se fait exclusivement durant la saison froide. Une croyance qui est due au fait que la plaie cicatriserait plus rapidement durant cette période de l’année, d’où la mythique expression « Arahaba ririnina ». Pourtant, cette expression typiquement malagasy est en passe de devenir obsolète. En effet, grâce aux avancées des pratiques médicales et notamment de la petite chirurgie dont fait partie la circoncision. D’ailleurs, le célèbre dicton malagasy n’est même plus valable pour certains parents. D’après le Dr Fidy Bariniaina, gérant d’une clinique, sise à Ambatomainty, « la circoncision peut se faire tout au long de l’année, notamment après l’arrivée de cette nouvelle pratique médicinale dans le pays, la circoncision à l’américaine ». Cette fameuse circoncision moderne consiste à retirer le prépuce à l’aide d’un appareil spécial doté d’une technique moderne à la capsule, au bistouri.

Répercussions de la mondialisation

Malgré ces changements, ce sont les pratiques qui changent mais les rites restent les mêmes. Cette transformation dans la façon de faire est sûrement due aux répercussions de la mondialisation à Madagascar. De plus, il n’y a pas que les familles qui sont de plus en plus attirées par cette opération moins douloureuse pour l’enfant. En face, il y a également des médecins et cliniques dans la Capitale qui autorisent la pratique de la circoncision en cette période d’été. Malgré le fait qu’en cette saison chaude et humide de l’année, les microbes peuvent se multiplier facilement et nécessitent un peu plus de prudence, aucune contre-indication n’est à soulever. En outre, les soins que les parents doivent apporter à la plaie sont les mêmes que ce soit en hiver ou en été. Le seul bémol dans cette opération moderne est sans doute le coût quelque peu élevé par rapport à l’opération classique. Bien que la circoncision à l’américaine tende à se vulgariser, il n’en est pas moins que les frais sont quelquefois au-dessus des moyens des foyers malagasy, avec un coût qui varie entre 60 000 et 100 000 ariary. Cependant, pour garantir la qualité, une moindre dépense est indispensable, en plus de la tranquillité et des services aux normes. D’ailleurs, le Dr Fidy souligne que lorsque « le matériel suit les normes de la santé, il n’y a aucune raison d’avoir peur ».

Seheno Kely

http://www.matin.mg/

Publié dans Santé, Circoncision

Commenter cet article