Exploitations minières sauvages : Plus de mille hectares de forêt décimées

Publié le par Alain GYRE

Exploitations minières sauvages : Plus de mille hectares de forêt décimées

lundi 30 janvier | Bill

Exploitations minières sauvages : Plus de mille hectares de forêt décimées

Les communautés de base ou Vondron’olona ifotony (VOI), Ravinala et Taratra appellent au secours car depuis le mois d’octobre dernier, les exploitations minières sauvages progressent rapidement jusqu’à l’intérieur du corridor Ankeniheny-Zahamena. Il en est ainsi de la forêt d’Ambohilera, fokontany Antsevabe, commune rurale de Didy, district d’Ambatondrazaka. Les carrières se multiplient et les exploitants qui sont de plus en plus nombreux ravagent les forêts sans que les VOI et les populations riveraines ne puissent s’y opposer devant leur nombre impressionnant. D’après un habitant de la localité de Bemainty, les VOI et les habitants commencent à baisser les bras devant ces exploitations sauvages de saphir car ils ne sont épaulés de nulle part. Les VOI Ravinala et Taratra craignent qu’à ce rythme de progression effréné toute la forêt du corridor ne disparaisse avant la fin de l’année en cours si l’Etat et le gouvernement et leurs partenaires ne prennent rapidement leurs responsabilités. La localité de Bemainty est envahie par les trafiquants et les exploitants miniers tandis que les rizières et champs de culture ne sont plus que des trous béants bordés d’amas de terre rouge et des troncs d’arbres déracinés. En tout cas, les conséquences de cette situation sont nuisibles aux jeunes qui sont facilement attirés par l’argent et le saphir. Un président de l’association des parents d’élèves fait constater un taux d’abandon scolaire au lycée et au CEG.

Les jeunes filles se prostituent tandis que les garçons se font exploitants miniers ou négociants. L’insécurité gagne du terrain avec la prolifération des armes à feu dont font usage les brigands mais aussi les gros trafiquants et négociants pour se protéger des voleurs.

http://www.madagascar-tribune.com/

Publié dans Economie

Commenter cet article