Inza Koné: «Les primates jouent un rôle extrêmement important pour les écosystèmes»

Publié le par Alain GYRE

Inza Koné: «Les primates jouent un rôle extrêmement important pour les écosystèmes»

Par Magali LagrangeDiffusion : samedi 21 janvier 2017

 

Un singe vervet, au parc Kruger.RFI/Elisa Drago

Les primatologues tirent la sonnette d’alarme… Notre cousin le singe est en danger : 60 % des espèces de primates pourraient disparaître d’ici 25 à 50 ans. 75 % connaissent déjà un déclin de leur population, selon une étude publiée cette semaine dans la revue américaine Science Advances. La disparition des singes pourrait avoir de graves conséquences pour la planète. La trentaine de scientifiques qui ont participé à l’étude appellent donc les pays concernés - et plus généralement la communauté internationale - à prendre des mesures pour inverser la tendance. Parmi eux : Inza Koné, primatologue à l’université de Cocody-Abidjan et au Centre suisse de recherche scientifique en Côte d’Ivoire.

« Les primates jouent un rôle extrêmement important dans les écosystèmes et pour les écosystèmes. D’abord en tant que polinisateurs et en tant qu’agent dispersseur de graines, les primates participent beaucoup à la régénération des forêts. Donc, sans primates beaucoup d’espèces végétales ne pourraient pas se reproduire. Et sans les primates, beaucoup de forêts seraient vouées simplement à une mort certaine... »

http://www.rfi.fr/

 

Publié dans Environnement, Faune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article