L’Homme et le Coq

Publié le par Alain GYRE

L’Homme et le Coq

L’Homme et le Coq

 

À l’origine, Dieu vivait avec l’Homme et le Coq. Un jour que l’Homme était absent, Dieu dit au Coq : «Je suis votre Créateur à tous deux et ne puis continuer à habiter avec vous. Je vais partir et je me retirerai si loin que vous ne me verrez plus et que je ne pourrai plus vous entendre, si vous m’appelez. Mais, avant de m’éloigner, je veux te donner un pouvoir divin, en souvenir de mon affection.» Et avec une épine de raketa, il piqua son doigt et recueillit le sang dans une assiette, puis après en avoir fait boire quelques gouttes au Coq, il ajouta : «Tu seras la “Clef du Jour” et tu réveilleras l’Homme chaque matin pour lui annoncer la fin des ténèbres et l’heure du travail. Car l’Homme, pendant la nuit, ne sera plus sur la terre ; il sera près de moi qui suis le “Maître de sa vie”, parce que tous les soirs j’emporterai son âme avec moi. C’est pourquoi je te constitue son gardien et dépositaire de ma clef qui, chaque jour, ouvrira pour lui les portes de l’existence.»

Ensuite Dieu enferma le Coq dans une cage et lui dit : «Tu chanteras chaque matin, dès que le jour commencera à poindre : l’Homme que tu auras réveillé par tes cris viendra te délivrer et te rendre la liberté. Il te donnera à manger ; mais toi, en échange, tu lui fourniras les œufs de la Poule pour sa nourriture. Afin que tu ne m’oublies jamais et pour que tes descendants puissent me connaître, mon image se reflétera le jour sur la terre : cherche-la dans le sol et tu me verras.»

En disant ces mots, Ndriananahary (Dieu) disparut aux yeux du Coq et remonta au Ciel : ni l’Homme, ni le Coq, ni personne ne le revit jamais.

Voilà pourquoi l’Homme élève les poules qui lui donnent des œufs, et, réveillé chaque matin au premier chant du Coq, se met de bon cœur au travail : c’est la loi de Ndriananahary.

De même, si le Coq et ses descendants grattent le sol, c’est dans l’espoir de découvrir l’image de Dieu, suivant la promesse faite jadis par le Créateur.

 

Contes et légendes bara

http://www.newsmada.com/

Bulletin de l’Académie malgache

www.bibliothequemalgache.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article