Crevettes aux épices douces, ananas et lait de coco

Publié le par Alain GYRE

Crevettes aux épices douces, ananas et lait de coco

Crevettes aux épices douces, ananas et lait de coco

 

Quantités : pour 4 personnes

Ingrédients :

  • Une vingtaine de gambas ou grosses crevettes
  • 250 g de lait de coco Alter Eco
  • 200 g d'ananas découpé en morceaux (type Victoria, frais ou surgelé)
  • 160 g de mélange de poivrons vert, rouge et jaune
  • 1 gousse d'ail
  • 2 échalotes
  • Le jus d'1/2 citron vert (voir d'1)
  • 1 c. à soupe de fumet de poisson ou de fond de crustacés
  • 1 cuillère à soupe de persil
  • 1 c. à soupe de coriandre
  • 1 c. à soupe de thym
  • 2 c. à soupe d'huile d'olive
  • Sel et poivre
  • 1 c. à soupe de paprika doux
  • 2 belles pincées de gingembre moulu
  • 3 belles pincées de massalé (ou plus selon vos envies)

Préparation :

  • Décortiquez les crevettes (et retirez leur boyau noir).
  • Faites tout d'abord mariner les queues de crevettes avec le lait de coco, le paprika etune pincée de sel.
  • Laissez reposer si possible une heure minimum.
  •  
  • Hachez les herbes, l'ail, l'échalote.
  • Coupez les poivrons en fines lamelles.
  • Dans une poêle, faites chauffer l'huile.
  • Ajoutez le tout en faisant revenir le mélange quelques instants.
  • Ajoutez les crevettes sans le lait de coco (mais conservez-le pour la suite).
  • Remuez et laissez colorer.
  •  
  • Ajoutez ensuite la cuillère à soupe de fumet, les épices, l'ananas frais ou surgelé.
  • Mouillez avec un peu d'eau (1/2 verre max).
  • Laissez cuire 3 minutes environ, la sauce va s'épaissir un petit peu.
  •  
  • Ajoutez le jus de citron vert et le lait de coco au paprika.
  • Poursuivez la cuisson jusqu'à ce que la consistance de la sauce vous plaise.
  • Parsemez de coriandre ciselée avant de servir, accompagné d'un bon riz basmati.

Laisser aux crevettes le temps de bien s'imprégner de la marinade, laissez reposer si possible plusieurs heures à l'avance.

Recette proposée par VoyageGourmand

http://cuisine.journaldesfemmes.com/

 

Commenter cet article