Cyclone – Forte tempête tropicale en vue

Publié le par Alain GYRE

Cyclone – Forte tempête tropicale en vue

06.02.2017

 

Un cyclone s’est formé à l’Est des côtes de Madagascar. Il se rapprochera du Sud-Est, dans les jours à venir.

Intense. Une forte tempête tropicale a été localisée à 749 kilomètres de l’île Sainte-Marie, hier. Il s’agit du premier cyclone de la saison 2016-2017 et a été baptisé Carlos, samedi, dans l’après-midi. « Cette forte tempête tropicale est accompagnée d’un vent de 102 kilomètres à l’heure et de rafales de 140 kilomètres à l’heure, et se déplace lentement avec une vitesse de 5 kilomètres à l’heure, vers le Sud-Est », selon les données du service de la Prévision météorologique à Ampan­drianomby, hier. Jusqu’à hier, il n’a pas encore influencé le climat de la Grande île alors que des avertissements sont lancés pour les îles de Mascareignes.

Cela ne devrait pas tarder pour Madagascar. Rivo Randrianarisoa, chef prévisionniste à Ampandria­nomby, a souligné que Carlos se rapprochera de nos côtes, à partir de mardi. « Il nous est encore difficile d’affirmer s’il touchera terre, avec nos données actuelles. Ce qui est certain, c’est qu’il se dirigera vers le Sud-Est, avec de forte intensité. Ainsi, il aura certainement de l’impact sur le temps dans cette partie de l’île », affirme ce technicien.

Affaiblissement

Les prévisions de la direction interrégionale de Météo France à La Réunion, souligne de sa part, que l’intensité maximale de ce cyclone reste au stade supérieur de forte tempête tropicale. Cette même source indique que

« Carlos est prévu s’affaiblir lors de son passage à proximité des Mascareignes. A partir de mercredi, les conditions environnementales pourraient redevenir plus favorables pour une nouvelle intensification ».

Par ailleurs, les nuages qui accompagnent ce cyclone pourraient apporter de fortes précipitations dans le Nord de l’île, à savoir, à Analalalava, à Antsohihy, à Ambanja, à Nosy Be, et à Ambilobe. Sur les hautes terres, par contre, le régime d’Alizée prend place. Ainsi, les averses d’hier seraient vite remplacées par un temps sec, ce jour, toujours selon Rivo Randrianarisoa.

La saison cyclonique de 2016 à 2017 qui a débuté le 1er novembre 2016, ne s’achèvera que le 31 mai 2017 pour l’océan Indien Sud-Ouest. La formation de un à deux cyclones est encore attendue, avant cette date butoir.

Miangaly Ralitera

http://www.lexpressmada.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article