Madagascar se lance dans la transition énergétique

Publié le par Alain GYRE

Madagascar se lance dans la transition énergétique

24/02/2017     

 

Madagascar se lance dans la transition énergétique Madagascar s’engage actuellement dans la mise en place d’une bonne base pour le développement du pays. Le président de la République et son équipe ont fait en sorte de relancer économiquement le pays tout en redémarrant toutes les machines nécessaires au développement de Madagascar après des années de crises. Le domaine de l’énergie fait partie des priorités et l’État est en train de remédier aux problèmes de déficit énergétique qui accablent le pays.

 

Pour remédier durablement aux problèmes de délestage à Madagascar, le régime de Hery Rajaonarimampianina veut mettre en place une transition énergétique pour le pays. Comme il l’a dit à plusieurs reprises, le chef de l’État veut préserver l’environnement et trouver une solution pour les problèmes énergétiques qui perturbent la bonne marche du développement à Madagascar. Il a donc estimé que la solution réside dans l’exploitation de l’énergie renouvelable. L’État envisage donc d’investir dans la construction de barrages hydroélectriques, mais aussi des centrales solaires dans différents endroits de la Grande-Ile. Hery Rajaonarimampianina et son équipe ont d’ailleurs fait mention de ces projets dans le volet énergétique dans le PND.

 

Seulement, la mise en exécution de ces grands projets dans le domaine de l’énergie n’est pas chose aisée. Cela demande de gros moyens techniques, technologiques et surtout financiers. En engageant la transition énergétique, Madagascar est obligé de dépenser une énorme somme d’argent en faisant appel à des spécialistes dans le domaine. Selon les estimations, la somme nécessaire pour mettre sur pied ce grand projet est de l’ordre de 1 million d’USD par mégawatt (MW). Il est à noter qu’actuellement, les équipements de la JIRAMA délivrent en moyenne 190 MWh d’électricité. Il faut donc une somme astronomique pour cela, aux environs de 200 millions de dollars, sans compter le renouvellement des équipements électriques de tout le réseau de la JIRAMA. Par ailleurs, des projets comme tels ne se font pas du jour au lendemain, il faut donc laisser le temps au temps pour que les projets aboutissent. Heureusement que le régime de Hery Rajaonarimampianina cherche tous les moyens pour mener à bien cette transition énergétique à Madagascar.

 

Source:categorynet.com

http://www.etropique.com/

Publié dans Economie, Energie

Commenter cet article