RESULTATS DU CONCOURS ARTISTE ET SPORTIF DE L’ANNEE 2016

Publié le par Alain GYRE

 

Rédaction Midi Madagasikara  28 février 2017

 

Le verdict est tombé. Les lecteurs de Midi Madagasikara ont choisi leur artiste et leur sportif de l’année 2016. L’artiste choisi est Mijah. C’est une véritable bombe dans le domaine artistique, car Mijah a de très loin dominé ses pairs en 2016. Star incontestable des petits et des grands, Mijah mérite amplement son titre. Son tube « Ataovy ve ny dihan’ny Mijah » est devenu une rengaine et a fait danser tout le monde. Il devance toutes les grosses pointures qui ont dominé le showbiz ces dernières années. Le sportif de l’année 2016 est l’équipe nationale de pétanque, championne du monde. Là aussi, la logique a été  respectée, car nos boulistes ont conquis de haute lutte leur titre, en portant très haut les couleurs malgaches.

 

Artiste de l’année

Mijah succède à Gangstabab !

Un humour à la Tsiliva, des textes à la fois très urbains et comiques, à la Ramora Favori, des chorégraphies aussi drôles qu’entraînantes mais pas seulement. Le jeune homme a eu la brillante idée d’y ajouter ses touches personnelles. Et la sauce a bien évidemment pris même s’il lui a fallu attendre une année avant de gagner sa place au sommet. 

 

Le tube qui a fait danser tout le monde. « Ataovy hoe ny dihin’i Mijah », un titre avec lequel il a non seulement fait le buzz, mais a réussi à séduire tout amateur de bonne ambiance, qu’importe le milieu et la classe sociale dans lesquels il évolue. Dans les fêtes familiales, entre amis, dans les bars, dans les évènements même parfois les plus huppés, on danse le « dihin’i Mijah ».

Avant ce titre devenu, en l’espace de quelques semaines, un tube, Mijah a pourtant déjà tenté de se faire un nom dans le milieu, sans succès ! « Dada be Noely », « Mifoka miafina », Tambanivohitra »… des chansons avec lesquelles il a fait son entrée. Ce n’est qu’une année plus tard qu’il trouve la bonne formule pour s’illustrer : investir les bas quartiers et inclure les habitants pour lancer son titre, celui avec lequel il deviendra l’un des artistes les plus connus de sa génération. Depuis  le « Dihin’i Mijah », il enchaîne les collaborations. OGH, Odyai, Skerzo… les groupes et formations les plus en vue du moment le sollicitent pour travailler avec lui. Il a également investi  les plus grandes scènes avec les plus grandes stars de la musique « mafana » et urbaine. Mais ce n’est certainement pas encore la fin car des surprises, Mijah en réserve encore beaucoup à ses inconditionnels !

 

Sportifs de l’année

 

Les champions du monde de pétanque !

 

Incontournable, et mieux, la performance a choisi pour eux : les boulistes se sont hissés devant tout le monde pour le concours sportifs de l’année de Midi Madagasikara. Il faut avouer que les lecteurs ont raison. Cela n’a pas du tout été facile pour la discipline pétanque d’acquérir ce titre. Et la vraie réussite aussi c’est de tenir un championnat du monde à Madagascar. Alors, rendons à César ce qui est à César, nos félicitations aux quatre joueurs dont Tita Razakarisoa, Nanou Andrianiaina, Hery Razafimahatratra et Lova. Avec nous, les lecteurs de Midi Madagasikara saluent ici aussi ces titres.

 

Le Barea beach soccer, 5e place de la dernière Coupe d’Afrique des Nations 2016 au Nigeria, la Gendarmerie Nationale Volley-Ball, Roi de l’Océan Indien pour la 2e fois, les jeunes Mickaël Rasolonjatovo de la natation et Sampras Rakotondrainibe du tennis, Jean Christian Randriamalaza de la boxe chinoise ont leurs places dans le cœur de nos lecteurs aussi. Le vote n’a pas été facile pour eux. Tout ceci dénote l’amour du sport chez le Malgache malgré tous les problèmes au quotidien.

http://www.midi-madagasikara.mg

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article