Cyclone Enawo : 3 morts à Maroantsetra

Publié le par Alain GYRE

Cyclone Enawo : 3 morts à Maroantsetra

LINFO.RE – créé le 7.03.2017 - La rédaction

 

Trois personnes sont mortes lors du passage du cyclone Enawo sur la côte nord-est de Madagascar.

 

A Madagascar, le Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) a annoncé le premier bilan provisoire du passage du cyclone Enawo, ce mardi à 19h00.

 

Point à 20h (heure La Réunion)

 

Le cyclone qui est entré dans la région nord-est de Madagascar ce mardi à midi (heure locale), a fait 3 morts selon le BNGRC. Aucun détail sur les dégâts matériels n’a été révélé pour le moment, rapporte Orange.mg.

 

http://www.linfo.re/

 

Le cyclone Enawo balaye Madagascar

Formé dans l'océan Indien, le cyclone Enawo a frappé mardi 7 mars à la mi-journée les côtes nord-est de Madagascar.

Par RFI Publié le 07-03-2017

 

Le cyclone Enawo a touché les côtes malgaches mardi midi 7 mars. Trois personnes sont mortes noyées, dont deux enfants à Maroantsetra et un adulte à Mananara Nord, d'après un bilan provisoire du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes. Le cyclone a poursuivi sa course à une vitesse de 166km/h avec des rafales allant jusqu'à 232 km/h. Et les autorités ont appelé les habitants à rester vigilants.

 

Avec AFP,

 

Pour l'heure, c'est le district de Maroantsetra, dans le nord-est de la Grande île, qui a été le plus touché. « 468 personnes déplacées, trois morts dont deux enfants, quatre écoles endommagées et six blessés à la suite d'un glissement de terrain », a indiqué le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) dans un communiqué.

 

Mais ce bilan reste encore provisoire. Formé dans l'océan Indien, le cyclone Enawo a frappé mardi à la mi-journée les côtes nord-est de Madagascar, dans la région d'Antalaha. Des pluies diluviennes et des vents soufflant en rafales jusqu'à 290 km/h ont balayé le pays. Sur les réseaux sociaux, des vidéos montrent des arbres malmenés par les bourrasques de vents et des rues désertes inondées.

 

Les autorités ont décrété « l'alerte rouge » aux vents et aux inondations pour toute la moitié nord du pays, touchée par le cyclone.

 

http://www.rfi.fr

Commenter cet article