Madagascar Oil se désiste

Publié le par Alain GYRE

Madagascar Oil se désiste

9/04/2017

 

 Par Lova Rafidiarisoa

 

La compagnie pétrolière n'a pas répondu à l'appel d'offres pour la livraison d'huile lourde à la Jirama. Même si elle souhaitait s'engager dans ce sens.

Un désistement. Madagascar Oil annonce sa non participation à l'appel d'offre lancée en mars pour l'approvisionnement en fioul de la Jirama. « Madagascar Oil regrette de ne pas avoir été en mesure de participer au récent appel d'offres pour l'approvisionnement en fioul de la Jirama.

Cette décision a été prise suite à la réception de clarifications selon lesquelles le dossier d'appel d'offres ne prévoyait pas une soumission conjointe avec un fournisseur partenaire », a déclaré la société dans un communiqué transmis à la presse.

Pourtant, la société avait annoncé dans les colonnes de L'Express de Madagascar son ambition de participer à l'approvisionnement de fioul lourd aux centrales thermiques de la Jirama.

« L'huile lourde de Tsimiroro-est ainsi prête pour alimenter la production d'électricité à Madagascar.

Et Madagascar Oil est prête à livrer l'huile lourde de Tsimiroro sur le marché malgache et à répondre à cet appel d'offres pour l'approvisionnement en fioul », avait annoncé un responsable de la compagnie pétrolière.

L'espoir nourri depuis des mois par les dirigeants de cette compagnie de devenir l'un des principaux fournisseurs de la Jirama s'est évaporé dans les termes de ces nouveaux appels d'offres en date du 1er mars.

Incompatibilité

Puisque la société comptait « recourir à une soumission conjointe » avec un fournisseur partenaire « afin d'atteindre le volume de fuel requis » alors que les termes de référence de l'appel d'offres ne le permettaient pas.

La compagnie pétrolière dispose actuellement de près de 160 000 barils d'huile lourde stockés à Tsimiroro.

Mais la livraison de ce produit pose problème. Un contrat avec la Jirama implique que la compagnie doit en plus réhabiliter la route nationale tout en poursuivant la production.

En octobre 2016, la société annonçait avoir réalisé un test concluant avec la centrale thermique de Mandroseza.

Ce qui démontre que l'huile lourde de Tsimiroro reste une source d'énergie fiable, pouvant être utilisée pour la production d'électricité.

Source:Allafrica.com

https://www.etropique.com/

Publié dans Economie, Madagascar Oil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article