Maroantsetra – Risque d’éboulement gigantesque

Publié le par Alain GYRE

Maroantsetra – Risque d’éboulement gigantesque

13.04.2017

 

Un éboulement gigantesque est à craindre à Maroantsetra. Le déplacement de centaines de ménages s’impose.

 

Alerte à Maroantsetra. Les effondrements de la colline du village d’Ambodiaramy, dans la petite commune d’Ambinanitelo, district de Maroantsetra, au mois de mars, risquent de se reproduire. Des expertises menées par des spécialistes en géophysique et des techniciens du Bureau national de la gestion des risques et catastrophes (BNGRC), cette semaine, ont avancé le risque d’éboulement gigantesque de cette colline, selon le rapport du secrétaire exécutif du BNGRC, Thierry Venty, hier. « Le rapport verbal des équipes envoyées sur place, qui m’est parvenu ce jour, a indiqué l’existence de plusieurs fissures sur la colline. Il y a aussi une grande détérioration du sol, et les rochers présents sur la colline se sont transformés en graviers », explique ce premier responsable du BNGRC.

Les pluies abondantes dans la partie Nord-Est de la Grande île, depuis le passage du cyclone Enawo en mars, ont amorcé ce risque d’effondrement, d’après les résultats de ces expertises.

 

Déplacement des habitants

Plus de 400 ménages occupent les parcelles de terrain, au pied de cette colline, selon un responsable du district de Maroantsetra. Il y a des bâtiments en dur, et d’autres, précaires. Leur déplacement est obligatoire, pour les écarter du danger. « Des études sont en cours pour déterminer le terrain où ils seront installés. Après cette étude, nous déterminerons également l’indemnisation de ces ménages », indique-t-il.

Le double effondrement de cette colline, en mars, a alerté le BNGRC, le conduisant à exécuter cette expertise. Le 18 mars, le phénomène y a rasé une centaine de bâtiments dont le centre de santé de la commune. Deux semaines plus tard, le glissement de terrain s’est reproduit et a causé le décès de huit personnes, dont deux enfants de moins de 5 ans. Le phénomène a été si étendu qu’il a fallu creuser quelques mètres pour retrouver certains  corps. Des maisons d’habitation se sont écroulées, totalement.

 

Des expertises à Andapa

 

Les spécialistes en géophysique et des techniciens du BNGRC continueront leurs expertises du côté d’Andapa, après avoir terminé celles à Ambinanitelo Maroantsetra. Des affaissements de flancs de colline sont constatés sur les lieux. Ces affaissements n’ont pas d’impact direct sur des villages, mais sur des routes, selon Thierry Venty, SE du BNGRC.

 

Miangaly Ralitera

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Météo - Madagascar, Enawo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article