L’état des mangroves est alarmant à Madagascar

Publié le par Alain GYRE

L’état des mangroves est alarmant à Madagascar

LINFO.RE – créé le 13.05.2017 – La rédaction

 

Les spécialistes ont constaté une diminution importante des mangroves à Madagascar. L’état de cet écosystème est inquiétant, mais il semble qu’on peut le réparer sous certaines conditions.

 

La mangrove

La mangrove est un écosystème particulier qui procure des ressources importantes pour un pays, notamment les populations vivant sur les côtes. Elle constitue également une barrière naturelle de protection du littoral.

 

La mangrove malgache a aujourd’hui perdu 10% de sa superficie en 40 ans à cause du dérèglement climatique, les cyclones, l’élévation du niveau de la mer, l’érosion ainsi que le bétonnage et le recul des côtes.

 

Jacques Iltis, biogéographe à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) précise que "l’état des mangroves à Madagascar est inquiétant, en particulier autour des grandes villes de la côte ouest". Il a également déclaré que Majunga, Morondava et Tuléar sont les trois villes où cet écosystème est menacé.

 

Le biogéographe explique que "dans ces villes, les besoins en bois sont importants et le fait que les forêts de l’ensemble régional sont soit protégées soit elles-mêmes très fortement déforestées, cela entraîne une pression sur le bois de mangrove qui est un bois de proximité et qui ne coûte pas cher. Cette pression est donc en forte augmentation".

 

Les causes de cet état critique des mangroves

D’après les spécialistes, la main de l’homme et ses installations urbaines sont les principales causes de ses changements, mais il ajoute que "l’élément qui se surajoute à ces problématiques de pressions humaines, c’est l’impact du changement climatique. Cet impact est de plus en plus visible. Il se traduit, entre autres, par de l’érosion littorale, en particulier sur les côtes sableuses où la mangrove souvent disparaît".

 

Cette dernière raison a été confirmée et démontrée par les chercheurs à l’échelle régionale de l’Océan Indien, mais une précision reste en attente pour le cas de Madagascar.

 

Il s’avère par ailleurs que les mangroves peuvent être restaurées, à condition toutefois de bien choisir l’essence à replanter en fonction de la zone de restauration. Un point positif qui est important à étudier.

http://www.linfo.re

Publié dans Environnement, Mangrove

Commenter cet article