Le Printemps de la photo dans un nouvel écrin

Publié le par Alain GYRE

Le Printemps de la photo dans un nouvel écrin

Loir-et-Cher - Romorantin-Lanthenay - Exposition

18/05/2017 05:35

 

Pierrot Men, l'un des dix artistes invités d'honneur, viendra de Madagascar.

La dixième édition méritait bien un vent de nouveauté que le Printemps de la photographie soufflera bien du 20 mai au 5 juin prochains.

 

Dix. Le chiffre incontestable de cette nouvelle édition du Printemps de la photographie, 10 ans d'âge pour dix invités d'honneur sélectionnés cette année. « Un plateau prestigieux, avec des artistes de renommée internationale », souligne Monique Ludot, la présidente du Printemps, une organisation de l'office de tourisme Sologne Côté sud, qui peut notamment se réjouir d'avoir le photographe franco-grec Kyriakos Kaziras pour parrain. Un prestigieux parrain, auteur de la série « White Dream », ces ours polaires qui seront présentés au public de Romorantin. Cette 10e édition pourra aussi compter avec neuf invités d'honneur, dont une grande partie sera présente à l'occasion du vernissage : Pierrot Men, Claude Mollard, Olivier Dassault, trois artistes permanents de la Galerie Capazza, partenaire du Printemps de la photographie, ainsi que Mitch Dobrowner, Stanley Leroux, Manolo Chrétien, Michael Saint Maur Sheil, Jérémie Lenoir et Charles Guy.

Inédit. Le travail des 40 photographes présents, près de 900 œuvres au total, sera présenté à la Fabrique Normant pour la première année. « On remplira les 4.000 m2 », affirme Monique Ludot, qui se réjouit forcément de ce nouveau lieu après avoir longtemps occupé Sudexpo. Dans ce nouveau lieu où est désormais installée l'exposition permanente « Céra'brique », le travail de Pierrot Men, sur les briqueteries de Madagascar offrira un lien tout trouvé entre le décor et les photographies.

Voyage spatio-temporel. Au-delà des destinations Arctique ou Madagascar, parmi bien d'autres encore, le Printemps remontera aussi le temps en cette année de commémoration du centenaire de l'entrée en guerre des États-Unis, en 1918. Partenaire de la programmation engagée par le Pays de la vallée du Cher et du Romorantinais, le Salon présentera des œuvres d'archives sur cette période, mais aussi le travail de l'artiste anglo-irlandais Michael Saint Maur Sheil sur « Des Champs de bataille, Terres de la paix 1914-1918 ». Sans oublier des œuvres sur Chicago, des « nez d'avions », la patrouille de France, etc.

Tous horizons. Animalier, abstrait ou figuratif, Monique Ludot met en avant la diversité des clichés qui seront accrochés pour deux semaines, de même les origines des photographes invités : belges, anglais, américains, mais aussi locaux, en témoigne la présence d'Emmanuelle Régent et Frédéric Dupont, deux photographes du Romorantinais.

 

Du samedi 20 mai au lundi 5 juin : de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h du lundi au vendredi ; de 10 h à 18 h samedi et dimanche ; nocturne le samedi 20 mai jusqu'à 22 heures. Entrée libre. Site : www. printempsdelaphotographie.fr

 

L.T.

http://www.lanouvellerepublique.fr/

Commenter cet article