Pierrot Men en noir et blanc

Publié le par Alain GYRE

Pierrot Men en noir et blanc

Loir-et-Cher - Romorantin-Lanthenay

25/05/2017

 

Pierrot Men, de Madagascar.

 

Le Printemps de la Photographie est un grand moment artistique pour Romorantin. Un mélange de sable brûlant, de neige glaciale, d'animaux sauvages, de vies minuscules, de ciels immenses, de couleurs ou de lumières zébrant les parois des stands. Dans cette fioritude en noir et en couleur, se trouvent les œuvres d'un artiste merveilleux, Pierrot Men, photographe de Madagascar. Cette île-continent est une mosaïque de peuples divers, de coutumes, de langage, mélange d'Asie et d'Afrique.

D'origine française, asiatique et malgache par ses parents, Pierrot Men est le photographe de Fianarantsoa. Il travaille dans la boutique de cette petite ville du centre de Madagascar depuis sa prime jeunesse. Il ne sait pas encore qu'il sera LE photographe incontournable de la Grand Ile. Il a développé, tiré, portraitisé comme tout bon photographe. Ce qui lui plaisait alors, c'était la peinture !

 

De la peinture à la photo…

 

En 1989, grâce ou à cause d'une amie qui découvre dans ces photos privées des trésors artistiques, il lâche ses pinceaux pour la photo qu'il n'a depuis plus quittée. La boutique de Pierrot Men à Fianarantsoa est devenue le détour obligatoire des Wasas, des « blancs ». Ses photos s'envolent ! Tous les habitants de « Mada » vivent en lui, le jeune mendiant aux jambes nues, la jeune mère et son bébé, le pêcheur à la peau sombre ou le fabriquant de briques qui se marient si bien à leur écrin temporaire de la Fabrique de Romorantin.

Il est toujours ce jeune homme un peu discret, aimable et souriant, aujourd‘hui comme il y a 20 ans. Les photos de Pierrot Men prennent par le cœur, elles entraînent dans une conversation amie, un échange avec le ciel qui se lève, avec la jeune fille en blanc ou le marcheur du chemin. Et le vélo-pousse dont on ne voit qu'une ombre d'homme parle de son courage sans mélo. Ces petits tableaux sont des fenêtres pour y découvrir son île, mais aussi ou surtout, Pierrot Men, photographe de Madagascar. Si on le prend parfois pour un waza, c'est la culture malgache qui bouillonne en lui et qu'il transcrit sur le papier glacé. Pierrot Men passe, vole un nuage mais emprunte un regard, un mouvement qu'il éternise. Il faut découvrir ce merveilleux photographe qui fait oublier l'extrême pauvreté de cette île-continent, lire le sourire d'une femme, d'un homme, d'un enfant pour y découvrir l'amour de Pierrot Men pour l'Ile rouge, son île.

 

Les photographies de Pierrot Men sont exposées à la Galerie Capazza de Nançay (18). Le Printemps de la photographie, jusqu'au lundi 5 juin, à la Fabrique Normant, 1, avenue Saint-Exupéry. Ouvert tous les jours. Lundi au vendredi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h ; samedi et dimanche, de 10 h à 18 h. Entrée libre.

 

Cor. NR : Jean Alba

http://www.lanouvellerepublique.fr

Commenter cet article