Air Madagascar : une flotte de 14 avions en 2020

Publié le par Alain GYRE

Air Madagascar : une flotte de 14 avions en 2020

LINFO.RE – créé le 20.06.2017 –  La rédaction

 

La compagnie nationale malgache Air Madagascar, qui a signé un partenariat stratégique avec Air Austral, projette de renouveler sa flotte, à l’heure où ses deux Airbus A340 continuent de grever ses finances.

 

Air Madagascar pourrait abandonner ses deux Airbus

Les deux Airbus A340 d’Air Madagascar constituent toujours de véritables gouffres financiers pour la compagnie nationale malgache. L’un des deux appareils est opérationnel, mais son exploitation est déficitaire, tandis que l’autre est cloué au sol en raison des procédures de retour dans l’immatriculation malgache qui n’ont pas encore été achevées.

 

Air Madagascar vient de signer un partenariat stratégique avec Air Austral. Les directions des deux compagnies réfléchissent sur la stratégie à adopter face au problème posé par les deux Airbus. Une adaptation de la flotte est dans l’air, et l’abandon de ces deux appareils se profile à l’horizon, de l’avis de nombreux observateurs.

 

Le réseau des vols domestiques malgache défaillant

La flotte d’Air Madagascar est essentiellement composée de Boeing et d’ATR. Air Austral, qui pilotera le redressement de la compagnie nationale malgache, se donne jusqu’en 2020 pour relever le défi. Le nombre d’appareils sera notamment augmenté, passant de dix à quatorze en 2020 et à dix-sept en 2023.

 

Les opérateurs espèrent beaucoup du partenariat stratégique signé entre Air Madagascar et Air Austral, en particulier les acteurs du tourisme consultés par les deux compagnies lors de l’International tourism fair of Madagascar (ITM) qui s’est tenue il y a quelques jours à Antananarivo.

 

L’accord conclu entre les deux parties est très important pour la qualité des vols domestiques, selon Hely Rakotomanantsoa, présidente de l’Association des tours opérateurs de Madagascar, dont les propos sont rapportés par le quotidien Midi Madagasikara. "Il y aura beaucoup de touristes qui vont venir, mais le réseau domestique ne suit pas le mouvement. Autant dire que la concrétisation du partenariat tombe à point nommé", a-t-elle conclu.

http://www.linfo.re/

Publié dans Economie, Air Madagascar

Commenter cet article